www.media-web.fr

Mon jardin au naturel : la CARENE propose une charte de l’habitant

Dans un souci de protection de l’environnement, la CARENE s’est engagée dans une démarche de réduction de l’utilisation des pesticides sur ses espaces publics. Elle souhaite aussi encourager cette initiative chez les particuliers.

La communauté de communes de la région nazérienne souhaite réduire les consommations de pesticides sur les domaines publiccs mais aussi chez les particuliers. Elle a fait appel au CPIE (Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement), au SMAHBB (Syndicat Mixte pour l’Aménagement Hydraulique du Bassin du Brivet) et au PNRB (Parc Naturel Régional de Brière) pour travailler à l’élaboration d’une charte de l’habitant visant la promotion des alternatives aux pesticides.
Cet engagement a donné lieu à plusieurs concertations publiques afin que tous les intervenants soient parties prenantes du sujet. Près de 115 personnes ont participé aux réunions qui concernent les 26 communes de la CARENE. Deux objectifs ont été abordés à travers ces réunions. Premièrement, rendre accessible l’information sur les pesticides pour réussir à s’en passer. Deuxièmement, avoir une approche positive du jardinage naturel pour mettre en avant sa valeur ajoutée. Pour qu’un jardin d’agrément ou un potager puisse s’enrichir sans le recours aux produits chimiques, il faut respecter et associer plusieurs techniques dans une démarche globale et cohérente.
Cette charte a pour but de sensibiliser le public au jardinage sans pesticides. Ce guide sous forme de carnet à souche donnera également des conseils et des alternatives pour y parvenir. Il se décompose en deux parties recto/verso :
- d’un côté un engagement citoyen du particulier sur trois principes au choix préconisés par la charte.
- de l’autre des conseils, des informations et des contacts pour échanger entre jardiniers
La diffusion de cette charte est prévue pour début 2012, pendant la semaine sans pesticides du 20 au 30 mars 2012. Reste aujourd’hui aux communes de porter le projet pour que le maximum de personnes signent cet engagement.
 

Le saviez-vous ?

Alterner oignons et carottes sur une même planche protège les deux plantes. L’alternance carottes/poireaux offre le même bénéfice mutuel.
Intégrer des plantes aromatiques dans le jardin perturbe les insectes. Des plants de capucine et de camomille attireront irrésistiblement les pucerons à l’endroit de votre choix et les détourneront de vos autres cultures.
Pour protéger vos rosiers, plantez de la lavande dont le parfum est un répulsif pour les pucerons.
 

Auteur : SD | 27/10/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « TranscenDanse, 3e biennale »
Article suivant : « Un citoyen averti en vaut deux »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter