www.media-web.fr

Mobilisation contre la fermeture de l'usine de la SEITA à Carquefou

Après l'annonce de la suppression de 336 emplois par la Seita de Carquefou les politiques interviennent.

Le PCF avec Aymeric SEASSAU

Secrétaire départemental de la fédération de Loire-Atlantique de PCF
Conseiller régional des Pays de Loire
Adjoint au maire de Nantes
"Nous sommes dans l'action à leurs côtés, en solidarité avec la mobilisation syndicale et en mobilisant les institutions.Patrick Le Hyaric député européen du Front de Gauche a saisi la commission européenne.
Dans les collectivités locales de gauche nous agissons pour que le gouvernement se saisisse du dossier et qu'une table ronde soit réunie d'urgence en préfecture pour maintenir les emplois et les sites.
Les actionnaires de la SEITA et TRELLEBORG nous doivent des comptes!
Nous ne les laisserons pas casser l'industrie nantaise et détruire des emplois".

Le FN avec Gilles Lebreton,

Tête de la liste Bleu Marine dans la circonscription Ouest
"La fermeture de l'usine Seita à Carquefou, nouveau scandale européen

Le fabricant de cigarettes Seita, filiale du Britannique Imperial Tobacco, vient d’annoncer sa décision de fermer son usine de Carquefou, en Loire-Atlantique, et de supprimer 366 emplois. Il confirme simultanément son intention de créer 130 emplois en Pologne, Etat membre de l’Union européenne où la main d’œuvre est moins chère.

C’est une nouvelle preuve de la véritable nature de l’Union européenne, qui n’est pas le beau rêve que nous vend l’UMPS, mais l’instrument d’une mondialisation ultra-libérale sans foi ni loi qui pratique le dumping social à outrance.
Le 25 mai, la liste Bleu Marine que j’ai l’honneur de conduire, et que soutient le Front National, se présentera aux suffrages des électeurs de l’Ouest pour défendre le peuple français contre l’Union européenne".

 

DLR avec Cécile Bayle de Jesse

Candidate « Debout la France » pour le Grand Ouest
Conseillère municipale de Mamers (72) Déléguée nationale DLR à l'épanouissement familial

"Seita est une entreprise nationale qui a été privatisée et vendue à Impérial Tabacco, un groupe britannique, en 2008, qui gne de l’argent et dans une logique ultralibérale, délocalise donc en Pologne pour en gagner encore plus.

Et bien naturellement, on devrait les remercier car il est proposé aux ouvriers et employés de les recaser en Pologne au salaire local, bien entendu !
Les 327 salariés de l'usine de Carquefou pourront donc remercier ceux qui ont approuvés tous les traités européens depuis Maastricht en 1992 et qui ont ainsi permis, une ouverture des frontières, la libre circulation des personnes et des capitaux dans les 28 pays de l'UE et le nivellement des salaires et des acquis sociaux par le bas.
Dans l'Union Européenne qu'on nous promet à gauche comme à droite et qu'on vous promettra lors des élections européennes du 25 mai, voilà la réalité : « Vive la loi du fric, le mépris de l’humain, l'ouverture irresponsable des frontières et un dumping social exacerbé ».

Aussi, comme candidate de «Debout la Franc» dans l'Ouest, je proposerai aux Françaises et Français lors des élections européennes du 25 mai 2014, de dénoncer tous ces traités européens existants mis en place par nos dirigeants de l'époque et qui aujourd'hui s'en offusquent, afin que notre pays redevienne un état souverain et puisse réellement agir dans cette mondialisation inhumaine et incontrôlée."
 

16/04/2014 | 1 commentaire
Article précédent : « L’UMP 44 a fait le bilan des municipales »
Article suivant : « David Samzun nouveau président de la CARENE »

Vos commentaires

#1 - Le 20 avril 2014 à 10h05 par ernest le guennecer, Saint Nazaire 44600
place du commerce jour de marché est fermer pas fermer risque d'accidentspour les piétons croyant comme se veut toujours clos alors traverse sans mefiance donc gros risque d'accidents ;merçi d'entendre<<<

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter