www.media-web.fr

« Mensonges, trahisons et plus si affinités. »

Parc éplien : Tribune du collectif Défense de La Mer Pornichet La Baule Le Croisic Saint-Nazaire La Turballe

Mme la députée Meynier Millefert (LREM) déclarait en 2019 : « le jour où les gens vont vraiment comprendre que cette transition énergétique ne sert pas à la transition écologique, vous aurez une réaction de rejet de ces politiques, en disant « mais vous nous avez menti, en fait ». »

« Vous nous avez menti » : c’est aujourd’hui la réaction quasi unanime en presqu’île guérandaise, où on avait dit aux gens « elles ne se verront pas » ! ».

Rappelons l’interview fin 2012 dans un mensuel local de MM. Yvon André (ex-Directeur EDF-EN) et Jérôme Pécresse (Directeur Alstom EN devenu GE Renewable Energy) : 

Y. André : « La distance la plus courte entre la côte et la première éolienne sera de 12km, donc elles ne seront pas visibles ». Mon oeil !!! 

J. Pécresse : « Donc elles ne seront visibles que par très beau temps et l’on verra quelque chose à l’horizon qui sera plus petit qu’une tête d’épingle… Je suis baulois, or on ne voit pas souvent le phare de La Banche depuis la baie, et les éoliennes seront 5km derrière ! » Baulois vraiment ? On voit le phare tous les jours, et il faut une météo soit vraiment pluvieuse, soit avec une brume de chaleur pour ne pas le distinguer. Mensonges et communication !!! 

Rappelons que ce projet a été justifié successivement par : 

1. La création d’une filière française de l’éolien offshore « et plus si affinités » : on voit ce qu’il en est aujourd’hui ! 

2. Puis, la nécessité d’un mix énergétique, définition arbitraire car résultant d’une décision politique et nullement technique : trahison de la politique énergétique française, unique par son mix « nucléaire + hydraulique » sous l’influence de l’Energiewende allemande et les injonctions de Bruxelles en termes d’objectifs d’énergies renouvelables! 

3. Enfin, la contribution à la lutte contre le réchauffement climatique : un mensonge d’Etat puisqu’en France la production électrique est essentiellement décarbonée grâce au nucléaire et à l’hydraulique. 

Avec plus de la moitié des éoliennes déjà en place, on a une perception visuelle de ce qui nous attend pour des décennies en termes de paysage de l’horizon [*], mais on ne connait pas encore les conséquences du saccage des fonds du Banc de Guérande (80 excavations et 110km de câbles inter-éoliennes) sur la flore et la faune sous-marine, ni sur la destruction d’espèces protégées de l’avifaune (puffin des Baléares, migrateurs, chiroptères…) 

Pour se réjouir de cette installation, il faut soit être assez stupide pour croire la communication officielle, soit cupide comme les maires de la Presqu’île qui attendent les retombées de la taxe payée au final par les consommateurs… 

Collectif Défense de la Mer 

 

Mensonges, trahisons et plus si affinités : titre du film de L. Thirard (2004)

Auteur : Collectif de la mer | 22/07/2022 | 7 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 24 juillet 2022 à 09h51 par Candidat
C'est quoi un parc eplien?
🤣🤣🤣


Sérieux , vous n'interressez personne avec votre débat sur l'esthétisme.

Quand on dîne sur le bd de mer à La Baule on n'en voit à peine 6. Il y a plus de cargos en rade.

Et quand on dîne sur la plage de bonne source, aucune car noyées dans la forêt de mâts de bateaux. Vous voulez aussi supprimer le port?

Vous n'êtes qu'une petite bande de râleurs et vieux grincheux. Des exemples types du NIMBY.

F....nous la paix. Elles y sont elles vont y rester.
#2 - Le 24 juillet 2022 à 22h21 par Aldo, Pornichet
#1 cela n’intéresse personne ? Alors pourquoi la presse locale vient-elle de sortir un dossier de 4 pages sur le sujet? Savoir que cette future centrale éolienne ne sert nullement la transition écologique mais seulement un mix énergétique artificiel, va générer des coûts exorbitants, a été développée hors de toute logique énergétique, économique, et même sociale, au profit de financiers et entreprises étrangères : il faudra bien un jour que les élus locaux rendent comptent de leurs responsabilités… Vous même, vous êtes candidat stupide ou cupide ?
#3 - Le 26 juillet 2022 à 02h20 par Candidat
@ Aldo

La presse et ce n'est pas lui faire reproche vend plus avec les trains qui détaillent qu'avec ceux qui arrivent à l'heure.

Elle vend plus avec les grincheux que les gens heureux.

Mais quoique puisse dire la presse locale cela ne changera rien à ce projet qui vivra beaucoup plus longtemps que la majorité des grincheux.

Ni stupide, ni cupide , juste lucide sur le monde tel qu'il est en train de devenir si nous ne faisons rien.

Vous devriez regarder une autre presse.
#4 - Le 26 juillet 2022 à 10h25 par breizh44, Pornichet
@aldo : « cette future centrale éolienne ne sert nullement la transition écologique mais seulement un mix énergétique artificiel » - vous pouvez élaborer un peu ? Je ne comprends que dalle. Et la « logique énergétique » qui ne serait pas respectée d’après vous, elle consiste en quoi ? Continuer à brûler du gaz et du pétrole ? Le parc éolien va générer des coûts exorbitants d’après vous, donnez-nous donc plus d’infos sur le coût global d’une telle installation comparé au cout – disons – d’une centrale nucléaire (y compris le traitement des déchets radioactifs et du démantèlement, s’il vous plaît).
#5 - Le 31 juillet 2022 à 17h18 par Hélas , Pornichet
#4 quand vous vous renseignerez sur le coût du kw produit par le nucléaire et celui produit par les éoliennes, on pourra discuter sinon, c’est pas la peine, l’EDF a menti sur l’impact visuel donc c’est exactement pareil pour les coûts, ne vous en déplaise !
#6 - Le 01 août 2022 à 10h24 par Aldo, Pornichet
#4 : ne comparez pas ce qui n’est pas comparable: une production aléatoire à faible rendement énergétique, et une production pilotable à haut rendement. Chaque technique a ses avantages et ses inconvénients : on ne connaît pas encore tous les inconvénients de l’eolien mais les experts savent les identifier, à défaut de les quantifier…
#5 : les coûts financiers sont toujours discutables, et il faut y ajouter les coûts environnementaux. En tous cas, les subventions d’Etat (voir les autorisations de la Commission Européenne) se comptent en dizaines de milliards d’Euros pour les éoliennes en mer françaises, et profitent aux entreprises allemandes, anglaises, belges, hollandaises…
Les énergies renouvelables intermittentes (éoliennes, photovoltaïques ) sont une immense folie mondiale !
#7 - Le 02 août 2022 à 11h44 par breizh44, Pornichet
@Aldo Vous me dites de ne pas comparer ce qui n’est pas comparable. Mais pour soutenir votre thèse que l’éolien génère des coûts « exorbitants » qui invaliderait la poursuite de cette option il faut bien se poser la question « comparé à quoi ? » Vous avez une source d’énergie pertinente « à bas coût (sur le cycle de vie) » que nous ne connaissons pas encore ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter