www.media-web.fr

Maine et Loire : 8 décès de chiens causés par des algues toxiques sur les bords de Loire

En quelques jours, 8 chiens ont succombé à des troubles neurologiques et respiratoires après une baignade dans la Loire (Maine-et-Loire ) Ces symptômes ont été provoqués par la présence de cyanobactéries qui se développent à la faveur du soleil et de la lumière dans des zones très localisées d’eaux calmes ou stagnantes.

En effet, les analyses en laboratoire ont confirmé la présence d’algues toxiques de la famille des cyanobactéries. Les deux genres identifiés (Oscillatoria et Phormidium) ont la caractéristique de se développer sur des supports (rochers, cailloux, graviers). Elles sécrètent une toxine particulièrement toxique puisqu’elle conduit à une paralysie rapide des muscles respiratoires.

Ces algues peuvent se décrocher avec le courant en formant des « boulettes » qui constituent un danger si elles sont ingérées. Des recherches complémentaires sont en cours concernant l’identification des toxines présentes dans l’eau. Les résultats seront connus la semaine prochaine.

Les mesures préventives concernant la baignade et les activités nautiques

Dans l’attente des résultats d’analyse, les mesures préventives sont les suivantes :

·         Il est rappelé que la baignade est interdite dans toutes les zones du fleuve et de ses bras en raison du risque de noyade et de la présence localisée de ces amas toxiques ;

 ·         Fermeture du site de baignade de Rochefort sur Loire (Maine-et-Loire), qui se situe sur le Louet, une dérivation de la Loire ;

·         Concernant la pratique d’activités de loisirs nautiques sur la Loire et ses bras :

- Ne pas pratiquer d’activités nautiques dans les zones où il y a présence d’algues en forme d’amas, dépôts ou écumes

- Eviter tout contact avec l’eau dans ces zones et ne pas ingérer l’eau

- Prendre une douche soignée après l’activité nautique

- Nettoyer le matériel après usage

- En cas d’immersion accidentelle, se rincer soigneusement sous une douche

·         Une vigilance renforcée auprès des enfants :

- Veiller à ce que les enfants ne puissent pas s’approcher ni être en contact avec ces amas qui s’accumulent sur les berges

- S’assurer qu’ils ne puissent pas porter à leur bouche des cailloux qui auraient été en contact avec ces algues ou qui en seraient recouverts

- Les empêcher de porter à leur bouche leurs mains souillées par ces algues qui recouvrent des cailloux

 ·         Dans tous les cas de figure, en cas d’apparition de troubles de santé, consulter un médecin.

19/08/2017 | 0 commentaire
Article précédent : « Le chômage a augmenté de 1,6% en Pays de la Loire et 1,8% en Bretagne pour le mois de juillet »
Article suivant : « Sécurité routière : La vitesse excessive tue sur les routes »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter