www.media-web.fr

Macron : Les Républicains se fâchent

"Au dernier jour de campagne de l’élection présidentielle, Monsieur Macron se montre d’une irresponsabilité inquiétante." Souligne Bernard Accoyer

"Oubliant que le Bureau politique des Républicains, au nom d'une certaine idée de la France et de la République, a appelé à faire battre Marine LE PEN, Monsieur MACRON, ce matin dans le Parisien, souhaite la disparition du principal mouvement de la Droite et du Centre, premier parti de France. Ce sont des déclarations arrogantes, mensongères et irresponsables. 

Jamais Jacques CHIRAC, en 2002, n'aurait appelé à la dislocation du Parti socialiste. Jamais, dans un moment aussi grave et alors que Monsieur MACRON entend occuper la plus haute fonction de l'Etat, Jacques CHIRAC ne se serait livré à des jeux politiciens hasardeux. Jamais, enfin, il n'aurait fait preuve d'une telle inélégance à l'égard de tous les électeurs qui ne l'ont pas choisi au premier tour, comme de la très grande majorité des élus et responsables LR ayant ouvertement appelé à voter pour lui le 7 mai prochain. Cette attitude de Monsieur MACRON ne laisse pas d’inquiéter pour l’avenir. 

Pour ce qui est de ses prédictions concernant la solidité de notre famille politique, Monsieur MACRON, par ses déclarations arrogantes et irresponsables, prend ses désirs pour des réalités. Notre famille politique a une histoire forte et un avenir certain. Dès le lendemain de l’élection présidentielle, nous conduirons une campagne législative d’alternance, autour de François BAROIN avec nos alliés de l’UDI. Une alternance dont notre pays a tant besoin après cinq ans de « Hollandisme ». 

J’invite Monsieur MACRON à comprendre que son élection ne sera pas le résultat d’un débat de campagne présidentielle normal, dont les Français ont été privés, et à admettre que ce sera le vote des Français aux élections législatives qui décidera démocratiquement de la majorité et donc de la politique qu’ils auront choisie pour la France. 

Les tentatives de débauchage individuel ou les aventures individuelles au lendemain de son élection, ne sauraient remplacer la liberté de nos compatriotes à choisir leur avenir les 11 et 18 juin prochains." 

Bernard ACCOYER  Secrétaire général des Républicains 

05/05/2017 | 7 commentaires
Article précédent : « Présidentielle 2017 2ème Tour Résultat : Emmanuel Macron élu »
Article suivant : « François Baroin désigné Chef de file de l’équipe de campagne de la droite et du centre »

Vos commentaires

#1 - Le 05 mai 2017 à 17h40 par Martin Jeannot, Quiberon
Normal Macron est en train de cocufier tous ses soutiens, ça ne tiendra pas, la première il n'aura pas de majorité.
#2 - Le 05 mai 2017 à 18h32 par Gautier, Marseille
Vous lui avez "servi la soupe" dès le résultat du premier tour.
Votre "résistance " aurait pu être encore plus efficace avec une présidente sans grande représentation parlementaire !
C'est désolant
Bien à vous
#3 - Le 05 mai 2017 à 20h32 par GIRAULT, Courchamps 49
un peu que l'on fera valoir notre point de vue aux législatives, puisque MONSIEUR souhaite RASSEMBLER; il va en avoir l'occasion. LG
#4 - Le 06 mai 2017 à 09h36 par SCHEYDECKER, Paris
Je suis complètement d'accord avec Monsieur Accoyer. D'ailleurs, je vais voter LR dès le 3ème tour. Je ne me reconnais pas dans la politique hasardeuse de Monsieur Macron
#5 - Le 06 mai 2017 à 10h06 par LHUISSIER
Fallait pas appeler à voter pour lui ! Mélenchon a laissé le choix à ses électeurs, lui, même s'il a été critiqué !!! Les français ne sont pas des gamins et savent ce qu'ils doivent faire !
#6 - Le 06 mai 2017 à 15h15 par rossolato, Chambery
***MODERATEUR***
#7 - Le 11 mai 2017 à 08h40 par Lemere
Oh! Les revenchards que voilá! Vous prenez les 20 millions de votants EM pour des imbéciles?
Ils vont donner á REM la majorité nécessaire pour que disparaissent ces politicards d'un autre temps, de A á V comme Acoyer et Valls!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter