www.media-web.fr

Luxembourg : le salaire minimum relevé de 2.8%

Au Luxembourg, le salaire minimum sera relevé de 2.8% pour soutenir les plus vulnérables. Quelles seront les conséquences pour l'économie ?

Au Luxembourg, le salaire minimum va être relevé de 2.8% pour soutenir les petits revenus. Zoom sur ce changement, et sur l’économie du pays.

Source : Pixabay
Source : Pixabay

Le salaire minimum augmente au Luxembourg

Xavier Betel, le chef du gouvernement du Luxembourg, a fait part de la nouvelle à la fin du mois de novembre 2020. Le salaire minimum du Luxembourg sera relevé de 2.8%. Il atteint maintenant une somme conséquente : les travailleurs non qualifiés seront payés au minimum 2 200 euros bruts mensuels. Quant aux travailleurs qualifiés, ils gagneront au moins 2 642 euros bruts mensuels. Pour comparaison, le salaire minimum est fixé à 1 521 euros en France.

Si l’on rapporte cela sur l’année, il s’agit d’une hausse de 708 euros et 864 euros respectivement pour les travailleurs du Luxembourg. Le premier ministre a expliqué sa décision :

« On ne peut pas dire que les gens les plus vulnérables économiquement de notre société doivent être exclus d’un mécanisme légal. »

Le Luxembourg, une économie encore florissante

Le Luxembourg est le pays le plus riche d’Europe. Il fait partie des rares pays à décrocher une note de AAA par l’agence de notation Moody’s, grâce à une dette publique raisonnable. C’est pourquoi il est capable d’augmenter son salaire minimum à un seuil qui ferait rêver bon nombre de travailleurs des pays voisins. Cela fait que le revenu par habitant est second au monde, juste derrière le Qatar.

L’économie du pays est bien sûr boostée par le secteur bancaire : les banques et sociétés de gestions donnent du travail à 50 000 habitants sur les 600 000 que compte le pays. On notera par ailleurs que le Luxembourg a un allié de poids : il est devenu une passerelle pour la Chine, qui exporte son économie en Europe.

Les Luxembourgeois dépensent plus que jamais

Signe de cette économie solide, les habitants du Luxembourg figurent parmi les plus grands dépensiers d’Europe. Une étude de Statec parue cette année indique ainsi que les Luxembourgeois consacrent maintenant une bonne partie de leurs revenus à des loisirs (plus de 6%), des services de restauration et hôtels (8%) ainsi qu’à d’autres biens et services (8% également).
Plusieurs industries modernes bénéficient de cet afflux de capitaux. Le secteur des jeux vidéo en ligne est en train d’exploser au Luxembourg : BigFish, un éditeur de contenu mobile, propose ainsi maintenant ses 3000 jeux sur le territoire.

On notera aussi une percée de l’iGaming. Les casinos en ligne disponibles au Luxembourg proposent maintenant entre 500 et 800 jeux d’argent. Cela permet à des capitaux de transiter dans un environnement sûr et légal, grâce à des ponts avec le secteur bancaire.

La bonne santé économique des habitants du Luxembourg se voit aussi dans le secteur du prêt-à-porter : il représente maintenant 5% des dépenses des ménages… Avec de nombreuses boutiques de luxe : autant que Bruxelles et bien plus qu’Amsterdam par exemple.

Relever le salaire minimum au Luxembourg permet donc d’adapter les revenus au coût de la vie croissant. Mais cela n’est pas un signe de déclin économique pour le pays, qui continue de figurer parmi les économies les plus solides au monde.

30/11/2020 | 0 commentaire
Article précédent : « Covid 19 : faut-il se faire vacciner les yeux fermés ? »
Article suivant : « YUKA menacée par les industriels de la charcuterie »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter