www.media-web.fr

Loire-Atlantique : les réactions à l’élection d’Emmanuel Macron

Les acteurs de la vie politique en Loire-Atlantique réagissent à l’élection d’Emmanuel Macron à l’issue de second tour de l’élection présidentielle.

Sandrine Josso, députée de Loire-Atlantique : « Je salue la victoire d’Emmanuel Macron »

Sandrine Josso
Sandrine Josso

Sandrine Josso, députée de Loire-Atlantique, souhaite saluer la victoire franche et humble du président de la République à l’élection présidentielle et se réjouit que le camp de la modération l’ait emporté sur celui du populisme.

Sandrine Josso appelle également de ses voeux une réforme rapide des institutions, notamment sur la question de la proportionnelle pour réconcilier les Français avec la démocratie.

Continuer à redresser l’économie de notre pays, lutter contre l’inflation, préserver notre sécurité à l’intérieur et à l’extérieur, agir pour le pouvoir d’achat ainsi que pour l’égalité femmes/hommes et celle des chances, telle est l’ambition du programme qui a obtenu le suffrage de la majorité des bulletins exprimés ce soir.

De nombreuses réformes seront, en effet, lancées cet été, comme les chantiers de l’école, de la santé et de la planification écologique. A plus long terme, l’oeuvre du chef de l’Etat sera de porter la voix de la France à l’international et de tenter de ramener la paix en Europe.

Sandrine Josso remercie chaleureusement les électeurs de Loire-Atlantique ainsi que les assesseurs, les délégués et les fonctionnaires territoriaux qui, par leur travail, ont permis d’assurer la bonne tenue de ce second tour.

Réaction de Michel Ménard, président du Département de Loire-Atlantique

Michel Ménard
Michel Ménard

 « Contre l’extrême droite, les Français ont choisi la République »

« Les Français ont choisi les valeurs républicaines et je suis soulagé de cette victoire pour la République et la démocratie. Emmanuel Macron a gagné cette élection grâce à la mobilisation de millions d’électeurs qui ne partagent ni son projet, ni son bilan. Avec plus de 40% des voix, l'extrême droite atteint un triste record pour notre pays. Ce résultat très inquiétant appelle de façon urgente au rassemblement des forces de gauche et écologistes pour défendre nos valeurs républicaines, pour défendre nos concitoyens les plus fragiles, pour défendre le climat et la biodiversité. Le combat contre l’extrême droite, ses propositions, ses démagogies, ne doit pas s’arrêter là et reprendre seulement dans cinq ans.

Comme en 2017, cette victoire engage Emmanuel Macron devant tous les Français et le place devant d’énormes responsabilités qui l’obligent à l’humilité. Ce vote de barrage contre l’extrême droite n’est ni une validation du bilan, ni une adhésion à son programme. Je continuerai à m’opposer à sa vision libérale, à lutter contre ses actions qui augmentent les inégalités dans notre pays.

Pour plus de justice sociale et écologique, nous devons prendre nos responsabilités pour permettre l’élection de nombreux députés de gauche à l’Assemblée nationale. Empêchons Emmanuel Macron de mettre en oeuvre ses propositions de régression sociale comme la retraite à 65 ans en votant aux prochaines élections législatives les 12 et 19 juin pour donner un maximum de parlementaires de gauche. À l’Assemblée nationale, il nous faut une gauche forte. Une politique écologique et solidaire telle que nous la portons dans nos territoires, pour les classes moyennes et populaires, est possible. »

Christelle MORANÇAIS "Pour l’unité de la France"

Christelle MORANÇAIS
Christelle MORANÇAIS

"J'accueille avec soulagement la victoire très nette d'Emmanuel Macron, qui signe l'échec du projet de division porté par Marine Le Pen.

Pour autant, je ne peux pas ignorer la colère et le ressentiment qui minent notre Nation, et auxquels nous ne parvenons plus collectivement à répondre. J'éprouve à cet égard un profond sentiment d'échec et d'inquiétude.

Je suis une femme de droite, je suis attachée à mes convictions, mais je considère que, dans le contexte extrêmement tendu dans lequel nous vivons, il faut savoir tendre la main, se rassembler et s'ouvrir. Rien ne serait pire que l'aveuglement idéologique, le déni des réalités ou le goût de la revanche...

Emmanuel Macron a désormais la responsabilité d'unir le pays. A nous de l'aider à bâtir l'unité dont la France a tellement besoin."

Matthias TAVEL conseiller régional LFI sur la déclaration de Christelle MORANÇAIS

Matthias TAVEL
Matthias TAVEL

" Ce soir  Christelle MORANCAIS  veut "aider" M. Macron. On comprend mieux pourquoi elle n'a pas fait campagne pour Pécresse. Sauve-qui-peut ou espoir d'un portefeuille ministériel ? Peu importe, reste que les électeurs des régionales sont floués."

25/04/2022 | 0 commentaire

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter