www.media-web.fr

Loire-Atlantique : les facteurs en grève illimitée à partir du 5 décembre

Les facteurs militants de la CGT de Loire Atlantique, et du centre de tri régional de Nantes Orvault, réunis à Nantes lundi 4 novembre 2019, ont décidé de proposer au vote des facteurs de toute la Loire Atlantique, le dépôt d’un préavis de grève illimitée à partir du 5 décembre 2019, et pour les jours suivants.

" Car la grève interprofessionnelle sur la problématique des retraites du 05 décembre 2019, concerne bien l’ensemble des salarié(es), et ne se résume pas à un secteur d’activité plutôt qu’à un autre, revenir sur les régimes spéciaux ne va pas solutionner le financement des retraites, ni ne réduira l’âge de départ à la retraite.

Sortir du système solidaire de retraite par répartition, mis en place alors que le pays était exsangue, en instaurant un système par points, revient à privatiser les retraites, et à une fois de plus privilégier les hauts revenus au détriment des plus faibles, dans le seul intérêt du CAC 40.

Dans notre champ professionnel :

  Aucun facteur, aucun salarié, aucun fonctionnaire, ne veut travailler jusqu’à 64 ou 67 ans,

Aucun facteur, aucun salarié, aucun fonctionnaire, ne veut se retrouver à vivre avec le minimum vieillesse. »

Pourtant, cette réforme obligera le personnel postier sous payé depuis des années à partir à la retraite plus tard et avec un revenu de misère.

Pour conserver un système par répartition, les facteurs de Loire Atlantique exigent de réelles augmentations de salaire, une véritable prise en compte de la pénibilité de leur tâche, et donc un âge de départ à la retraite anticipé.

Par ailleurs, le financement global des retraites doit non seulement passer par une hausse généralisée des salaires, et bien évidemment le réajustement des salaires des femmes sur celui des hommes. Le manque d’ambition de l’état dans ce domaine pour imposer aux entreprises une égalité salariale, le prive de 34 Milliards de recette, impact aussi de 62 Milliards le manque à gagner pour l’économie, et de 28 Milliards pour les ménages (Source du journal l’Express). A contrario cette réforme va pénaliser encore plus les femmes ayant des interruptions de carrière plus fréquente que les hommes avec des revenus plus faible !"

06/11/2019 | 0 commentaire

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter