www.media-web.fr

Loire-Atlantique : Création d’un comité local Urgence Écologie

A l’occasion des élections européennes du 26 mai prochain, des citoyennes et citoyens, Elhadi Azzi (président de Génération Écologie 44 et Co-secrétaire général), Annie Le Gal La Salle (conseillère municipale à la Chapelle sur Erdre et déléguée régionale du MEI) ainsi que Yann Vince (adjoint au maire de Rezé et délégué régional du Mouvement des Progressistes-MdP), ont décidé de soutenir la liste Urgence Écologie conduite par Dominique Bourg, philosophe et professeur à l'Université de Lausanne, initiateur de l’appel des chercheurs et universitaires à la grève scolaire pour le climat.
Elhadi Azzi, Annie Le Gal La Salle, Yann Vince
Elhadi Azzi, Annie Le Gal La Salle, Yann Vince

" Notre liste est soutenue par Delphine Batho, ancienne ministre de l’écologie, députée des Deux-Sèvres et Antoine Waechter, ancien député européen, ainsi que par les formations politiques Génération Écologie, le Mouvement Écologiste Indépendant – MEI et le Mouvement des Progressistes - MdP.

Face à l’accélération du réchauffement climatique et de l’effondrement du vivant, et en l’absence d’une réponse politique à la mesure des enjeux, il s’agit d’apporter une réponse à l’urgence politique pour l’écologie et de permettre l’expression de la volonté citoyenne pour que l’Union européenne prenne des mesures radicales en faveur du climat et de la vie.

Notre initiative est ouverte à toutes les forces vives convaincues de la nécessité de construire un prolongement démocratique aux mobilisations de la jeunesse et de nombreux citoyens qui s’amplifient.

Nous invitons toutes et tous à nous rejoindre."

Urgence Écologie : une nouvelle liste aux élections européennes

Le philosophe Dominique Bourg, l’ancien député européen et cofondateur des Verts Antoine Waechter, et la députée Delphine Batho ont lancé une liste «Urgence écologie».

Dominique Bourg, 65 ans, conduira la liste et Antoine Waechter, 70 ans, qui fut l’un des inventeurs de l’écologie «ni de droite ni de gauche» y figurera en bonne place. Delphine Batho ne sera pas en position éligible.

Pour les candidats « l’urgence n’est pas de sauver la gauche mais la planète » Le nom « Urgence Écologie » a été choisi pour signifier avec force qu’il ne faut pas attendre 2050 pour faire quelque chose.

19/04/2019 | 1 commentaire
Article précédent : « Européennes : Les Républicains font salle comble à Vertou Loire-Atlantique »
Article suivant : « Les Républicains de Loire-Atlantique reçoivent François-Xavier Bellamy en meeting »

Vos commentaires

#1 - Le 20 avril 2019 à 13h45 par Et
Soutenue par Delphine Batho, l’écologiste stalinienne
Bon vent

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter