www.media-web.fr

Loire-Atlantique : Baisse significative des accidents mortels

Contrairement à la tendance nationale, où les indicateurs sont à la hausse, l’année 2016 en Loire-Atlantique a connu une baisse significative des accidents mortels, du nombre d’accidents et du nombre de blessés graves par rapport à 2015.

Cependant, avec 73 tués en 2016, le nombre de tués sur les routes s’établit à un niveau supérieur à celui de 2013 et 2014 (61 tués)

Depuis 2005, le nombre de tués sur les routes a diminué de 30 %, tendance proche de la tendance nationale. L’enjeu est de poursuivre ce mouvement de baisse après la rupture constatée en 2015.

C’est la diminution du nombre d’usagers de véhicules légers tués sur la route qui explique l’essentiel de la baisse de la mortalité.

Après une année 2015 où le nombre de motards ayant perdu la vie avait été très important, leur nombre diminue d’un tiers en 2016. En revanche, le nombre de piétons décédés a plus que doublé (14 contre 6 en 2015)

En 2016, la 1ère cause des accidents mortels est l’alcool. Il est présent dans 29 % des accidents, avec un taux moyen d'alcool est de 1,97 g/litre de sang. Conduire en état d’ivresse est criminel. L’alcool reste un fléau contre lequel l’ensemble des acteurs de la sécurité routière doivent continuer à lutter sans relâche.

Une augmentation des tués âgés entre 45 et 65 ans

Les 4 5 - 64 ans sont les usagers sont les plus touchés par la mortalité en 2016. Cette classe représente 24 des 73 tués soit le 1/3 des victimes.

61 % des décès sur la route touchent la population dite « active » chez les 25-64 ans.  Le nombre de tués baisse parmi toutes les autres tranches d’âges avec notamment -35 % chez les 18-24 ans (11 en 2016 contre 17 en 2015) et - 41 % chez les + 65 ans (avec 10 tués en 2016 contre 17 en 2015). q A noter 4 jeunes victimes de – de 14 ans ont perdu la vie en 2016,comme en 2015. 

En Loire-Atlantique, ce sont en moyenne chaque jour :

- 18 contrôles d’alcoolémie positifs

- 51 infractions pour vitesse excessive

- 1 107 infractions à la vitesse relevées par les radars automatiques

- 10 infractions stupéfiants

- 10 suspensions administratives du permis de conduire

La modernisation du parc des radars automatiques (radars discriminants, radars dotés de la fonction double-sens) explique la très forte augmentation du nombre d’infractions liées à la vitesse excessive. 404 121 infractions ont été relevées en 2016, contre 204 385 en 2015 soit une augmentation de près de 100 %.

107 journées d’actions de prévention réalisées en 2016 avec l’appui financier (PDASR) et ou logistique de la préfecture (en milieu scolaire, en entreprise, dans les communes…)

26/01/2017 | 0 commentaire
Article précédent : « Les ponts de Thouaré-sur-Loire en chantier à partir du lundi »
Article suivant : « Comment voter aux Primaires Citoyennes, du Parti Socialiste les 22 et 29 janvier 2017 »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter