www.media-web.fr

Les Républicains 44 expriment leur indignité dans le dossier NDDL

Notre-Dame-des-Landes : Autorité bafouée, riverains sacrifiés ! selon Gatien Meunier secrétaire départemental des Républicains

La trêve annoncée par le Gouvernement stoppant les expulsions dans la ZAD pendant l’étude des dossiers déposés auprès de l’État pour l’exploitation des terres agricoles, sonne comme un renoncement à rétablir l’autorité de l’État. 

Pour Gatien MEUNIER, Secrétaire départemental des Républicains de Loire Atlantique cette décision est : 

- "Intolérable, car l’État ne peut renoncer à expulser des occupants sans droit, ni titre de terres qui ne leur appartiennent pas ;

- Inacceptable, car ce renoncement entraine une situation ubuesque : malgré l’intervention des forces de l’ordre, les Zadistes sont aujourd’hui plus nombreux qu’au lancement de l’opération ;

- Inique car les procédures proposées aux Zadistes pour régulariser leur situation sont beaucoup plus simples et beaucoup moins contrôlées que celles auxquelles sont soumis les agriculteurs en règle."

Dans le même temps, les riverains de l’aéroport de Nantes Atlantique restent les grands sacrifiés de l’État. 

Les récentes annonces de calendrier sont loin de rassurer des populations survolées chaque heure du jour et de la nuit. Le Plan de Gêne Sonore devrait être approuvé au premier trimestre 2019, le Plan d’Exposition au Bruit en septembre 2020 et le Plan de Prévention dans l’Environnement avant fin 2019.

Ce calendrier doit être revu pour une adoption des Plans révisés au plus vite et en tout état de cause avant mi-2019. Des aides financières conséquentes doivent également être réservées à l’indemnisation des riverains. 

Par ailleurs, pour Gatien MEUNIER, et comme le souhaitent le Maire et les habitants de Saint-Aignan-de-Grand-Lieu, il est urgent que le survol de nuit soit purement et simplement interdit.

02/05/2018 | 8 commentaires
Article précédent : « Notre-Dame-des-Landes : 2000 gendarmes pour finir les expulsions illégales »
Article suivant : « ZAD Notre-Dame-des-Landes : Le département demande à récupérer ses terres devant la justice »

Vos commentaires

#1 - Le 02 mai 2018 à 12h07 par Pipeau
Pourquoi les élus du Conseil Départemental ou du Conseil Général continuent-ils de condamner sans agir plus fermement devant tant d'atteintes à la démocratie?
N'y a t-il pas d'autres actions possibles au sein de leurs assemblées pour bloquer toutes relations avec cette "préfète Tartufe", boycotter ou tarir toute relation avec le gouvernement....

Je crois qu'avec NDDL on a vu le pire du laxisme et de la trahison gouvernementale qui a encouragé les incivilités, le on respect des lois, de la démocratie.

La réaction des élus n'est pas à la hauteur et ils doivent aussi assumer leur responsabilités par la mollesse de leurs réactions
#2 - Le 02 mai 2018 à 12h45 par vavasseur, 14340 Manerbe
Dans la mesur ou les informations données par les médiats sont insuffisantes. La confusion entre les zadistes radicaux mais non violents des violents (2 le avril) n'est pas faite. Les 4 gendarmes les plus gravements blessés l'on été par l'usage de leurs propres armes. Que le 1° mai, un zadiste a été blessé par un projectile cylindrique usiné de 2 cm de long extrait à 2 cm de la colonne vertébrale (on ne fait pas des bosses mais des trous (crâne, cœur,....). Malgrés cela, de 250 vous avez constaté qu'il y en avait 3 fois plus à la fin des expulsions, et que les nouveaux repartent, comme vles gendarmes ? Les zadistes ne partiront pas. Les liens interpersonnels sont plus forts que les grenades. Ils ont un projet de société bien meilleur que ce que LR propose. Je vous laisse réfléchir. Les coups de menton ou les coups de force sont pour les faibles.
#3 - Le 02 mai 2018 à 14h51 par lecornec, La Baule
Que monsieur Meunier s'exprime sur NDDL c'est son droit. On aimerait que les LR44 s'expriment sur un sujet.
Bientôt il y aura l'élection du président départemental, acte important.
On aimerait que Monsieur Meurnier, Priou, Trillard, Madame Garnier, et les futurs candidats potentiels nous disent s'ils sont proches de la ligne Wauquier ou de la ligne Pécresse ou comme trop souvent en fonction du vent...
Un peu de transparence ne ferait pas de mal
#4 - Le 02 mai 2018 à 15h23 par michel bailly, Bouguenais
Autorité bafouée
Riverains sacrifiés !

Intolérable, Inacceptable,Inique ...

Quelle posture !!!

Du réchauffé, tellement ces propos ont étés servis depuis, à en devenir éculés.

L'installation de cette occupation date d'Octobre 2007, s'est amplifiée en 2009 lors du quinquennat de Sarkozy, a été pourrie tout au long du quinquennat Hollande.

Faut-il rappeler que 2 1er ministres, pendant ces dix ans étaient LES mentors politiques de la Région et du Département, très influents depuis + longtemps sur les politiques nationales. Qu'ont-ils fait sur ce dossier ?

Lire à cet effet, l'intervention d'un haut fonctionnaire proche du dossier, dans un journal local.

D'autre part, riverain de Nantes-Atlantique engagé pour le OUI, ancien conseiller municipal RPR/UMP à Bouguenais, ex chargé de mission UMP/LR (4/44), ex délégué de circo LR (4/44), je n'ai jamais croisé d'élus de ce parti dans les manifestations pro NDDL organisées sur la 4/44. "Nous n'allons pas nous brouiller avec les anti-NDD, çà pourrait nous coûter pour les prochaines élections", m'ont justifié certains de ces élus LR.

Alors ?

Que le Secrétaire départemental LR44 prenne la posture pour parler de riverains sacrifiés, il y a un pas que je ne ferais pas, par prudence !!!

Observateur de la vie politique locale, acteur à certains endroits de cette dernière, avec d'autres, il convient de constater que les élus locaux, en charge de ces territoires, s'impliquent en termes de propositions, positivent, pour restructurer, redéployer et, semble-il, ont déjà obtenu quelques mesures souhaitées et leur calendrier.

Améliorations des PGS, PEB, PPE font l'objet de toutes les attentions de ces élus, sans besoin de postures.

Ce communiqué du Secrétaire départemental LR rabâche, ne propose rien aux riverains sacrifiés et ne peut, donc, engager que lui-même, à sa lecture.

Les riverains sacrifiés autour de Nantes-Atlantique, n'en peuvent plus de ce type de communication signé LR, PS et autres !!!

Michel Bailly
#5 - Le 02 mai 2018 à 18h15 par michel bailly, Bouguenais
1) Pipeau

N'y a-t-il pas d'autres actions ?

OUI, elles concernent celles pour la défense des riverains Nantes-Atlantique.
En effet, le problème n'est quasiment plus à NDDL.
Le calme sera revenu ici, tandis que les problèmes des riverains de l'aéroport perdureront durant des décennies au delà du calme retrouvé à NDDL.

NON, pas question de boycotter, tarir les relations avec le Gouvernement ... Encore moins traiter la représentante de l'Etat de "préfète Tartuffe".

Le laxisme, la trahison gouvernementale sont les faits des Présidents et Gouvernements des deux derniers quinquennats de l'automne 2007 au printemps 2017, il faut en convenir.

Demander aux élus d'assumer, qu'ils soient dans les majorités ou minorités des exécutifs locaux, n'intéressent plus personne.
Les comptes, sans être demandés, seront réglés lors des prochains scrutins.

Au printemps 2017, les analystes politiques parlaient de dégagisme des élus nationaux corsétés par les partis politiques.

Les prochains scrutins verront leurs collègues locaux, de proximité selon le terme consacré, dégager pour les mêmes raisons, je le crains ... sans l'assurer !!!

Conseil départemental, conseils municipaux, il est temps de clarifier et d'affirmer les blocs de compétences où ils doivent se situer.
Une façon d'assumer les politiques mises en place au nom des programmes, d'éviter les passes de patates chaudes entre élus et collectivités locales, dont quelques-unes sont la preuve de l'enlisement de NDDL.

Ce dernier paragraphe est d'une autre importance et devrait provoquer débat dans les hautes sphères politiques ... peut-être un jour ?

Mais il ne pourrait y avoir économie sur cette réflexion à terme.

Michel Bailly
Bouguenais
#6 - Le 04 mai 2018 à 09h27 par michel bailly, Bouguenais
Aujourd'hui 04/05/2018, la Ministre des transports est à Nantes pour faire un point d'étape sur les chantiers mis en oeuvre pour les améliorations à apporter aux riverains, aux territoires, concernés par le maintien, à Bouguenais, de l'aéroport international Nantes-Atlantique.

Les élus locaux des différentes majorités politiques(municipaux, départementaux, régionaux), dont Madame le Maire de Bouguenais, accompagnés de la Députée de la
4ème circonscription 44 sont présents et ne manqueront pas d'informer les riverains sacrifiés, sur les évolutions des travaux dans l'ensemble des chapitres concernés.

La preuve que la priorité est bien le devenir, dans les meilleures conditions, des populations et territoires terriblement déçus le 17 Janvier dernier.
LA décision prise, les élus des majorités des exécutifs locaux sont passés à l'action, au nom d'un pragmatisme nécessaire à la bonne marche ... espérons-le.

Etonnant, donc, que le Secrétaire départemental, d'un parti politique de gouvernement, ait rédigé, adressé à la presse ce communiqué l'avant veille d'une visite ministérielle sur le territoire.

N'avait-il pas l'info de la visite ?
N'avait-il d'autre souci que posture au risque de brouiller les messages, voire de "gêner" quelques élus "amis" en ce jour de visite ?

Les riverains sacrifiés, parmi lesquels je compte, constatent que ce Parti, entre autres, est complètement déconnecté des territoires et de leurs populations, pour le moins en Loire-Atlantique ...

Une preuve de + de l'entre soi à l'intérieur de celui-ci, à moins que quelques voix discordantes s'expriment sur le fond et la forme du communiqué LR à quelques heures de cette visite de travail autour de la Ministre des transports.

Attention à ne pas réitérer la même c......., à quelque jours de la prochaine visite du 1er Ministre, sur le dossier, le mois prochain ...

Bon week-end.
Michel Bailly
#7 - Le 04 mai 2018 à 14h35 par michel bailly, Bouguenais
Dernière minute (info pqr), sortie de réunion avec la Ministre des transports, ce jour ...

1) Propos d'élus concernés au premier rang des riverains sacrifiés :

"Il y a des avancées / De réunion en réunion en réunion, on voit se structurer la réflexion de l'Etat / Le premier chapitre sur la protection des riverains est bien engagée / Reste la problématique des compensations, un sujet plus complexe qui va forcément demander du temps".

2) La Ministre des transports confirme la révision des PGS/PEB/PPBE à l'horizon 2019-2020.

Le communiqué de presse du Secrétaire départemental LR44 d'avant-hier, je le répète, était inopportun à la lecture des propos tenus par les participants à la réunion, dès l'issue de celle-ci.

Nul doute, que ceux-la avaient les infos avant la réunion et ont laissé le soin à la Ministre, de confirmer sa primeur pour servir ces infos.

Etrange que LR44 n'avait pas ces dernières dans les oreilles ... avant d'envoyer ce communiqué de presse, si inconséquent.

A moins que le Secrétaire départemental de ce Parti, par ailleurs conseiller départemental n'en était pas plus informé ...

Ce qui tendrait à prouver la parfaite implication du Conseil départemental sur l'avenir de ses territoires et de son utilité en la matière.

Michel Bailly
Bouguenais

Riverain de Nantes-Atlantique à ne plus considérer comme sacrifié !!!
#8 - Le 06 mai 2018 à 09h33 par LEROY
Que les LR 44 montrent leur indignation devant cette décision soit! Quant aux zadistes récalcitrants, ils devraient être frappés d'indignité.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter