www.media-web.fr
  • 2020

Les policiers en colère manifestent aujourd’hui à Paris

Cela n'était jamais arrivé, depuis 20 ans, tous les syndicats de police sont réunis aujourd'hui pour la « marche de la colère » 15 à 20 000 policiers sont attendus dans la rue à Paris entre Bastille et République.
Alliance
Alliance

Les revendications sont fortes et les policiers n’en peuvent plus. 49 suicides ont été signalés depuis le début de l’année. Selon le magazine Miroir Social, « cet indicateur ne tient pas compte des tentatives de suicide, ni du mal-être qui s’exprime aussi par les nombreux divorces et séparations voire par des addictions notamment à l’alcool. » Le magazine explique de manière très détaillée la réalité du malaise dans la police.

Les commissariats sont dans un état de délabrement inimaginable, certains véhicules ont atteint 180 000 km et ne devraient plus rouler. Les revendications des policiers sont nombreuses : 

Yves Lefebvre du syndicat FO police : « Nous souhaitons revenir sur la réforme des retraites : telle qu’elle a pour le moment été présentée par Jean-Paul Delevoye nous n’en voulons pas. Il ne faut pas toucher au statut spécial des policiers. Si c’est le cas, il faudra alors nous redonner le droit de grève, dont ne jouissons plus depuis 1948. »

Des millions d’heures supplémentaires ne sont pas payées « Au-delà de la cavalerie budgétaire que cela représente, je souhaite que les policiers aient le choix de se les faire payer ou de les placer sur un compte épargne-temps ou un compte épargne retraite. » Souligne Yves Lefebvre.

Le syndicat FO prévient : « La loi de programmation pour la sécurité intérieure doit vite se mettre en place, comme des avancées sociales pour la police nationale. Sinon, nous n’hésiterons pas à redescendre dans la rue, voire à bloquer à nouveau les commissariats, comme en décembre dernier. »

Alliance police nationale au-delà des revendications évoque une « communication calamiteuse » Elle découvre « l’empressement d’une communication parcellaire en dehors de tout calendrier établi avec les organisations syndicales. »

02/10/2019 | 1 commentaire
Article précédent : « Les Républicains : Christian Jacob élu président pour la reconstruction »
Article suivant : « Comment le secret s’est abattu sur les usines Seveso »

Vos commentaires

#1 - Le 03 octobre 2019 à 10h26 par Eric
Errer de l'article la CGT police ne s'est pas associée à cette marche pour des raisons évidentes voir sa déclaration en ligne : https://cgtpolice75.fr/wp-content/uploads/2019/09/CP-02102019-3.pdf

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter