www.media-web.fr

Les enseignants ne baissent pas les bras

La journée de grève a été suivie chez les enseignants. Selon l’UNSA, en Loire-Atlantique, près de 60 % des enseignants dans les écoles primaires et 50 % des enseignants dans les lycées ont fait grève aujourd’hui.

6 000 à 7 000 personnes se sont mobilisées ce matin à Nantes. Les chiffres seraient un peu moindres sur Saint-Nazaire et sa région où aucune manifestation n’a eu lieu. Tous effectifs confondus, plus de 25 % des enseignants étaient en grève aujourd’hui avec une belle union entre public et privé. Ce matin, 136 classes sur 216 étaient fermées dans les écoles maternelles et élémentaires publiques de Saint-Nazaire. Ce qui n’a pas empêché les établissements d’accueillir les élèves en service minimum avec les ATSEM (Agent Spécialisé des Écoles Maternelles) pour les écoles maternelles et élémentaires. Collèges et lycées ont (en général) assuré l’accueil des élèves sur l’ensemble de la journée de cours. Ces derniers n’étant que légèrement perturbés par l’absence de quelques professeurs. Au lycée de La Mennais (Guérande) par exemple un tiers de l’équipe était en grève aujourd’hui, les autres assurant un « service normal ».

Pourquoi cette grève ?

La quasi-totalité des syndicats d'enseignants du public et du privé ont lancé un appel à une journée de mobilisation nationale, pour protester contre les suppressions de postes dans l'Éducation. Ils veulent peser sur le projet de budget 2012, qui passe mercredi en Conseil des ministres et prévoit 14 000 suppressions de postes dans l'Éducation nationale l'an prochain. « Enseignants et parents se sont mobilisés pour faire vivre le service public. C’est encourageant, ça montre que nous ne baissons pas les bras. Les décideurs entendent ce que disent les électeurs. Certains élus commencent à prendre position contre les suppressions de poste. Nous espérons que ça va bouger », explique Jonathan Kermorvant, secrétaire départemental SE-UNSA 44. Rien n’est encore décidé pour la suite à donner au mouvement, tout va dépendre des décisions prises pour le budget 2012.
 

Auteur : AP | 27/09/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Les termites, nos bêtes noires ! »
Article suivant : « Ite missa est »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter