www.media-web.fr

Les élu-e-s écologistes demandent une politique migratoire digne

En France, ces derniers mois, les violences envers les réfugié-e-s ne cessent de s’intensifier. Privation d’eau et de nourriture, conditions de vie déplorables, entrave au travail des associations, expulsion de mineurs de leur lieu de vie, les élu-e-s écologistes dénoncent ces atteintes aux droits fondamentaux, dont certains actes ont eu lieu très récemment à Nantes.

Ils demandent au Président de la République de prendre les mesures nécessaires pour faire cesser cette escalade de la violence tout en oeuvrant avec les autres pays européens à la construction d’une politique migratoire digne.

Les élu-e-s du groupe Ecologiste et Citoyen ont signé la pétition lancée par de nombreuses personnalités, dont Omar SY, Christine and the Queens et Yannick JADOT, député européen EELV demandant au Président de la République, Emmanuel MACRON de faire cesser cette violence. « Un réfugié est un être humain et la France doit rester le pays des droits de l’Homme. Il est vain de penser que les violences envers les réfugiés les empêcheront de fuir leur pays, la guerre et les persécutions. Il est urgent que le Président de la République travaille avec les autres pays européens à la construction d’une politique migratoire digne. Le Président a notamment fait un éloge marqué et légitime à la politique migratoire allemande, il est temps de passer des paroles aux actes » précise Franck NICOLON, coprésident du groupe Ecologiste et Citoyen.

L’élu revient également sur l’expulsion en avril dernier d’un lieu de vie à Nantes Dervaillières qui a mis en danger 20 jeunes mineurs non-accompagnés, pourtant scolarisés, en stage ou en attente de formation : « Cette expulsion par les services de la Préfecture s’est effectuée dans des conditions inacceptables, sur le plan humain comme sur celui du droit. Elle a remis en cause le travail réalisé par le Rectorat, la Région Pays de la Loire, les collectivités locales, les associations et les collectifs citoyens pour intégrer au mieux ces jeunes. Cela ne fait que repousser le problème car, sans lieu pérenne, les jeunes vont recréer un autre lieu de vie. En Pays de la Loire et dans d’autres régions de France, l’accueil digne des réfugiés devra notamment inclure la création de Centres d’Accueil et d’Orientation répondant aux besoins fondamentaux de tout être humain. »

21/06/2017 | 2 commentaires
Article précédent : « TGV Atlantique : 1h25 au bénéfice de tout le territoire d’Ile-et-Vilaine »
Article suivant : « Une journée pour sensibiliser au handicap à travers des activités sportives et culturelles »

Vos commentaires

#1 - Le 21 juin 2017 à 17h25 par Gud
Les écologistes ne représentent plus rien, les dernières élections l'ont démontré.
Pire ils ont dénaturé la cause environnementale avec des préoccupations politiciennes.
Je n'ai rien contre les immigrés mais je suis contre l'émigration qui n'apporte que du malheur aux immigrés et aux populations qui subissent ces invasions incontrôlées
#2 - Le 22 juin 2017 à 08h11 par Lemere
@gud
Vous aimez les immigrés, mais vous ne les voulez pas chez vous....c'est sans doute comme pour vos enfants?

Votre pseudo parle de lui même, et vos considérations sur " la cause environnementale dénaturée par des préoccupations politiciennes" montrent que vous ne savez que manier la langue de bois, et faire des phrases qui non pas de sens. L'écologie pour vous se situe au niveau du NIMBY.
Et la politique n'a de sens pour vous que si c'est la vôtre, celle de l'extrême droite.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter