www.media-web.fr

Les anti-mariage gay et les anti-aéroport à Nantes

Des Veilleurs opposés au mariage homosexuel et des militants anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes se sont faits face mercredi soir à Nantes, séparés par plusieurs dizaines de policiers, a constaté une journaliste de l'AFP.

Quelque 300 Veilleurs opposés au mariage homosexuel et une centaine de militants anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes se sont faits face mercredi soir à Nantes, séparés par plusieurs dizaines de policiers, a constaté une journaliste de l'AFP.

Mercredi soir, tandis que 300 Veilleurs, assis sur les marches de la préfecture, lisaient des textes de grands écrivains français et chantaient en choeur en canon, les anti-aéroport jouaient de la fanfare et criaient des slogans tels que "Ni Vinci (concessionnaire du futur aéroport de Notre Dame des Landes, ndlr), ni veilleurs".

Les trente Veilleurs doivent rejoindre la région parisienne puis Paris où ils entendent passer samedi par le parvis de la Défense puis la Concorde en dépit d'une interdiction de la préfecture de police de Paris rendue publique mercredi.
« Nous sommes dans État de droit, je me déplace librement dans mon pays », a dit à l'AFP Gaultier Bès, porte-parole des Veilleurs.
Cette marche a pour objectif « d'aller à la rencontre des Français » et « d'ouvrir notre veille à d'autres problèmes et difficultés » que le mariage pour tous, affirment ses organisateurs, qui comptaient, à Nantes, évoquer l'écologie en se greffant sur le débat pour ou contre l'aéroport contesté de Notre-Dame-des-Landes qui doit remplacer en 2017 l'actuel aéroport de Nantes.

 

29/08/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « La marche des Veilleurs interdite à Paris »
Article suivant : « Voile : Le Tour de Bretagne retrouve Piriac »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter