www.media-web.fr

Législatives 44 : Le Parti Communiste présente Véronique Mahé dans la 7ème circonscription sur le thème «  Uni-e-s pour l'humain d'abord »

Hier le Parti Communiste Français a présenté sa candidate Véronique Mahé, à la législative, de la 7eme circonscription de Loire-Atlantique. ( Asserac - Batz-sur-Mer - Besné - Crossac - Drefféac - Guenrouet - Guérande - Herbignac - La Chapelle-des-Marais - La Baule-Escoublac -  La Turballe - Le Croisic - Le Pouliguen - Mesquer - Missillac - Piriac-sur-Mer - Pont-Château - Pornichet - Saint-André-des-Eaux - Sainte-Anne-sur-Brivet - Sainte-Reine-de-Bretagne - Saint-Gildas-des-Bois - Saint-Joachin - Saint-Lyphard - Saint-Molf - Sévérac )
Véronique Mahé
Véronique Mahé

Avec près de deux cents adhérents sur les secteurs Presqu'île et Brière, le parti communiste poursuit son combat de toujours. Il nous présentait aujourd'hui sa candidate titulaire : Véronique Mahé, secrétaire médicale en activité, âgée de 55 ans, qui portera les idées du parti communiste. Véronique Mahé sera suppléée par Michel Lehuedé, syndicaliste de 50 ans.  

Tous deux forment le vœux de redonner du sens et de la couleur à la gauche et entrent en campagne pour les législatives de Juin 2017. Même si le parti communiste a décidé d'apporter ses voix au mouvement mené par Jean-Luc Mélenchon pour la présidentielle, il souhaite maintenir des candidats pour les législatives : «  Les élections législatives sont cruciales, elles font l'assemblée nationale. Nous voulons conduire le programme du Parti Communiste au plus loin que nous pourrons. Il est nécessaire et souhaitable pour la France d'avoir des députés qui portent notre parole. »

« Affirmer que la gauche n'est pas morte. Être la gauche debout ! » C'est en ces termes que Véronique Mahé clarifie son intention. « On sent la colère monter chez les gens, et ça devient des votes FN ou Fillon, la droite réactionnaire. Notre ADN c'est la résistance. C'est d'ailleurs l'héritage du parti communiste, son identité. Notre fibre, c'est la vie des gens, la vraie vie... » Voilà ce qui distingue, d'après Véronique Mahé, les militants communistes. 

Avec comme priorité le tissu local et social, ils souhaitent faire bouger les lignes, réaliser de vrais changements au sein de la société, la rendre plus humaine, plus solidaire :  « Nous avons des choses à défendre sur ce territoire. Il faut garder absolument les services de proximité. Prendre en compte le vieillissement de la population et développer des services publics accessibles à tous. Il faut protéger l'emploi du détricotage qu'on en fait actuellement. » précise Véronique Mahé.

Sept chantiers sont prioritaires pour le PC. On y trouve la volonté de contrôle de la Finance, avec la création d'un pôle public bancaire et la nationalisation de la BNP Paribas ainsi que de la Société Générale. La libération du travail, avec l'abrogation de la loi El Khomri, le passage aux 32 heures et la retraite à 60 ans. L'égalité homme femme, appuyée par un renforcement des dispositifs contraignant à l'égalité salariale. La protection des citoyens et la solidarité, avec un plan de relance des services publics et la suppression de la TVA sur les produits de première nécessité. Le produire autrement, avec un développement industriel durable et écologique et une transition de notre modèle agricole. Un renouveau politique, avec un nouveau pacte républicain, une réduction des pouvoirs du président de la république et la suppression du 49-3. Enfin, une nouvelle Europe solidaire et démocratique avec l'abrogation du traité budgétaire et une loi anti-dumping social. 

Pour la campagne des législatives les axes principaux du PCF seront le développement économique et social, l'emploi. Ils aborderont aussi les services publics : les atouts d'aménagement et de développement du territoire, en lien avec la santé, le vieillissement, le logement social. Ils évoqueront aussi transports et déplacements, de l'avenir de la pêche et de ce que peut apporter le tourisme. 

« Ce que le parti communiste propose aux Français, c'est un effort. Nous ne leur faisons pas de promesses faciles, puisque nous n'y croirions pas nous-mêmes. Nous sommes des citoyens au même titre que les électeurs. Le changement n'est pas facile. La justice sociale s'acquiert dans l'effort. C'est peut-être moins facile à faire mais c'est plus efficace pour la société, pour les êtres humains qui la composent ». Souligne la candidate.

Le premier tour de ces élection législatives se tiendra le dimanche 11 juin 2017. « En 2012 nous avions fait 4,41%... on espère faire 5% cette fois.... » La compétition sera âpre pour ces résistants de toujours.

Auteur : RG | 10/01/2017 | 0 commentaire
Article précédent : « Législatives 2017 Finistère : Le porte-parole de Juppé dans la 4ème circonscription »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter