www.media-web.fr

Législatives 2017 : L’UDI a désigné ses candidats en Loire-Atlantique, ce qui provoque du rififi

L’UDI national a désigné ses candidats pour la prochaine élection législative, dans le 44 ce qui ne fait pas que des heureux. Le courant FED de l’UDI parle de « méthodes dépassées. »

Le bureau national a tranché devraient être candidats : 

1re circonscription Nantes-Orvault Hervé Grélard

2e Nantes centre  Patrice Bolo

4e Nantes sud Isabelle Mérand

5e Ancenis Frédéric Maindron

9e Pays de Retz l’UDI soutiendra Yannick Haury Maire de Saint-Brevin non encarté

10e Vignoble Karine Paviza

Pour la 8e circonscription Saint-Nazaire rien n’est encore décidé car au moins deux candidats souhaitent le soutien de l’UDI. Rien n’est encore décidé dans la 7e où l’UDI et le Modem pourrait soutenir le candidat  Juppéiste.

Comme pour les Républicains la désignation des candidats a provoqué des divisions au sein du mouvement centriste. Le courant FED UDI 44 réagit vigoureusement dans un communiqué.

« Depuis 1 an la FED/UDI 44 a créé une section en Loire-Atlantique, Force Européenne Démocrate, composante de l’UDI (Union des Démocrates Indépendants) a pour objectif premier de créer une dynamique pour le renouvellement de la vie politique du centre droit en Loire-Atlantique, pour une autre approche de la politique comme l’UDI national l’affiche dans ses premières valeurs.

Voir : http://www.media-web.fr/un-nouveau-courant-a-l-udi-la-fed-44-est-nee-78-77-2020.html

Pour réussir l’Union, depuis 1 an nous composons avec de vieilles habitudes politicardes et il n’est pas toujours simple de faire évoluer ces habitudes. La publication presse ce jour des investitures UDI 44 pour les prochaines Législatives en est une preuve flagrante.

La Démocratie, c’est aussi l’écoute d’idées, l’acceptation d’être confronté aux votes de ses adhérents, à leurs souhaits.

L’Indépendance est le contraire de la soumission. Jean-Christophe LAGARDE Président de l’UDI est venu le rappeler lors de sa dernière visite à Nantes.

Aujourd’hui, sans que les présidences des composantes de l’UDI 44 (en tous les cas pas celle de la FED / UDI 44) n’aient été informées, une communication presse annonce les investitures UDI pour les Législatives 2017 dans notre département. 

Ces candidatures, pour une bonne partie sont imposées, parachutées et décidées en petits comités.

Après une réélection on ne peut plus périlleuse le 25 juin dernier du Président de l’UDI 44, lors du renouvellement des instances départementales, 73 votants sur 428 adhérents 17,05% de participation, 83% d’abstention. 

La présidence (sur son unique candidature, comme orchestrée) a été renouvelée à Joël Guerriau avec 43 voix sur les 73 votants.

Le message des adhérents était assez clair lors de cette élection du renouvellement des instances départementales. De fait, il y avait là une légitimité et une nécessité à réfléchir aux comportements futurs à tenir.

Le message n’est manifestement pas entendu, car fort d’une réélection à la présidence de l’UDI 44 avec un total de 43 voix sur les 428 adhérents UDI inscrits en Loire-Atlantique, l’imposition de candidatures UDI aux prochaines Législatives sans concertation, est on ne peut plus interrogative dans notre département.

Chacun pourra comprendre, qu’il y a un malaise profond en relation de cette situation, provoquée par des méthodes dépassées. 

Des méthodes que nos concitoyens n’acceptent plus et qui provoquent le dégout de l’objet politique. »

Les choses peuvent bouger

Le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde a raillé  la "culture du parti unique" de Nicolas Sarkozy et veut attendre que Les Républicains aient réglé leur "problème de leadership" avant de discuter des investitures pour les élections législatives.

M. Sarkozy a déclaré, lors d'une réunion des sénateurs LR, qu'il n'entendait réserver "aucune circonscription" à l'UDI. "Nous nous contenterons de ne pas mettre de candidat là où ils ont un sortant", a-t-il dit, selon des propos rapportés par des participants.

"Il y a un problème de leadership chez les Républicains. Nous discuterons avec le chef qu'ils se seront choisis" à l'issue de la primaire, a réagi M. Lagarde sur Public Sénat.

Auteur : JR | 29/07/2016 | 1 commentaire
Article précédent : « Prix du lait les agriculteurs en rogne mènent plusieurs actions »
Article suivant : « La poste de Missillac menacée de fermeture partielle »

Vos commentaires

#1 - Le 11 août 2016 à 14h17 par lincoln, Saint-nazaire
Je lis : "Pour la 8e circonscription Saint-Nazaire rien n’est encore décidé car au moins deux candidats souhaitent le soutien de l’UDI."
Qui dit "au moins" dit qu'il pourrait y avoir un autre prétendant UDI à l'investiture que les inénarrables Le Merrer et Pierre-Yves Vincent ? Mon Dieu, je ne croyais pas qu'il y avait encore autant d'adhérents UDI sur St-Nazaire !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : 0609309562  |   Nous contacter