www.media-web.fr

Le scénario de la fabuleuse affaire Ferrand

C’est le titre de l’excellent article du magazine Economie Matin qui porte un éclairage sur l’affaire Ferrand.

Richard Ferrand, directeur général, donc patron salarié, des Mutuelles de Bretagne, a eu la main sur toute l'opération, a tout organisé pour faire lui-même la fabuleuse affaire.

Lire la suite sur Economie Matin en cliquant sur le lien.

http://www.economiematin.fr/news-richard-ferrand-conflit-interet-gouvernement-macron

01/06/2017 | 4 commentaires
Article précédent : « Angers : Il crée des livres de coloriages vulgaires pour exprimer ses émotions, se détendre et déstresser »
Article suivant : « Santé sexuelle et violences faites aux femmes : les Ecologistes dénoncent les coupes budgétaires drastiques »

Vos commentaires

#1 - Le 02 juin 2017 à 08h40 par prajot, Saint-nazaire
Voila la moralisation de la vie publique de macron!!!!!!

Ces gens la dont bayrou ont eu des propos très severes concernant les hommes politiques soupconnés de fraude ou de procés divers dont je suis d'accord .

Mais la NON on ne peut pas accepter que:

Ferrand soupçonné ouverture d'une enquête
Bayrou mise en cause et bientôt au tribunal pour diffamation
De saunez soupçon des journalistes pour emplois fictifs .

Cela fait beaucoup après avoir entendu que macron voulait m'être de l'ordre .BRAVO MR MACRON VOS RESULTATS SONT SUPER !!!!! négatifs
#2 - Le 05 juin 2017 à 18h49 par Lemere
On ne peut que souhaiter un sursaut des électeurs de la circonscription ou Ferrand se présente, pour qu'il soit renvoyé dans ses pénates.
Il aura ainsi tout le loisir de constater que sans pouvoir politique á l'ancienne comme il le pratiquait, les bonnes affaires sont beaucoup plus difficles á réaliser.
Et gagner au loto en connaissant les chiffres á l'avance, ce n'est que dans les fims de SF.
Pour ma part, et tant qu'il reste en lice, je ne vote pas REM aux législatives, malgré mon vote Macron aux présidentielles.
#3 - Le 09 juin 2017 à 16h28 par barret
Et ça continue avec les membres ne notre nouveau gouvernement qui "veut moraliser "
Bravo !
Aucun mandat électif ne devrait rester entre les mains de ce monsieur !
Électeurs, réagissez .
Il y a urgence !
Mais les français ont tendance à ré-élire les pourris qui s'engraissent sur notre dos. C'est désespérant.
#4 - Le 20 juin 2017 à 08h00 par Lemere
Petits arrangements entre amis!

Elle démarre bien la législature, pour s'enlever une épine du pied , Macron vire Ferrand, et s'en remet aux députes LREM.
Cela ressemble a de la petite cuisne politicienne dont les Français ont ras le bol!
Les cocus dans l'histoire: les deputes LREM et le suppleant de Ferrand, ainsi que ses électeurs ( ben oui c'est tout de même mieux d'avoir un deputé plus un ministre.
Et du coup Ferrand se met a l'abri pour cinq ans avec la fameuse immunité parlementaire !
Tiens a propos cette fameuse immunité va-t-elle etre revue?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter