www.media-web.fr

Le rendez-vous manqué d'Emmanuel Macron

L'intervention d'Emmanuel Macron n'a pas été à la hauteur de l'enjeu. Après plusieurs minutes de contrition, on pouvait penser qu'enfin, il allait dire la vérité aux Français.

Vérité sur l'état de notre pays, bien sûr, mais aussi sur l'Europe et sur le Monde. Or, il s'en est bien gardé, préférant rester dans l'illusion du paysage fabriqué par les médias.

Il aurait pu, en guise d'introduction, se faire réaliste, quitte à faire tomber quelques "légendes urbaines."

Natacha Polony écrit dans son livre « Changer la vie » et citant l'historien américain Christian Lash : « L'évolution du système économique vers un capitalisme financier dérégulé à permis aux élites de s'affranchir de tout devoir envers le reste de la société et de nourrir un mépris pour tout ce qui peut évoquer un ancrage, un attachement à un territoire et un peuple »

Elle poursuit en disant « les élites de chaque nation ont davantage d'intérêts communs avec celles des autres nations qu'avec le peuple auxquelles elles sont censées appartenir. »

Voici donc le véritable clivage qui se retrouve dans de nombreux pays, auquel Christine Lagarde, directrice générale du FMI, faisait référence lors d'une récente prise de parole. Dans un ouvrage récent « Macron, un mauvais tournant », les économistes atterrés écrivaient ; "Ce sont ces élites financières qui ont soutenu Emmanuel Macron, qui ont façonné ce personnage de rénovateur moderne alors même que son programme économique ne recevait pas une large adhésion." Il est possible aujourd'hui de faire une politique « pro 1 % » et d'être élu, compte-tenu du pouvoir grandissant de ces 1 % »

Et cela, les Français, Gilets Jaunes en tête, sont en train de le réaliser. C'est probablement ce qui explique le sondage ODOXA publié aujourd'hui qui indique que 54 % des personnes interrogées se déclarent favorables à la poursuite de leur mouvement.

Auteur : JG | 11/12/2018 | 6 commentaires
Article suivant : « Traitement de l’obésité : Des avancées importantes »

Vos commentaires

#1 - Le 12 décembre 2018 à 10h21 par alain dubois, GuÉrande
Media web devient clairement une courroie de transmission de Mélenchon, vous savez l'intouchable pris à 6 h du matin en charmante compagnie !
cela dit on n'est pas obligé de lire tout ça ...
#2 - Le 13 décembre 2018 à 00h28 par alain dubois, GuÉrande
bien sur ce site est privé et vous pouvez décider de publier ou non; cependant j'ai réagi à cet article sectaire et je suis censuré, triste ...

***REDACTION***
Cher Monsieur Dubois
Généralement quand nous sommes injustement attaqués, peut-être par ignorance, nous ne publions pas.
Nous ne sommes la courroie de transmission de personne. Nous sommes un média libre et indépendant. Nous faisons parler tout le monde.
Nous ne sommes pas comme beaucoup de médias Français proche du Président, comme nous ne participons pas au bashing de Mélenchon.
Au delà des Gilets Jaunes il n'est pas inexact de dire que le président n'a pas compris la véritable crise de société qui s'est installée en France. Si ce dernier avait un peu de hauteur de vue, il aurait comme l'ont fait en son temps d'autres présidents dissous l'assemblée Nationale. Maintenant cher Monsieur Dubois vous avez le droit de pas être d'accord. Media-Web sera toujours libre de dire ce qu'il a envie et même à La Turballe...
Bien cordialement
#3 - Le 16 décembre 2018 à 16h45 par jean goychman
A M. A Dubois Personne n'est obligé, comme vous le dites, de lire tout cà. Cependant, des gens le font, tout comme moi. Cet article, toujours à mon humble avis, ne relève d'aucun engagement politique marqué. Y sont cités: Natacha Polony, Christine Lagarde et les "économistes atterrés" Je ne connais pas leurs idées politiques, mais ils ne me semblent pas être particulièrement proches de la France Insoumise et je ne pense pas qu'ils aient, de plus, les mêmes idées politiques. Mais, pour une fois, ils semblent d'accord entre eux et c'est peut-être ce que l'auteur a voulu souligner...
Bien cordialement
#4 - Le 17 décembre 2018 à 13h20 par alain dubois, GuÉrande
cela dit, chacun soutient qui il veut c'est la démocratie; c'est aussi la démocratie de critiquer le pouvoir; c'est même rassurant. De là à affirmer qu'on observe une neutralité, me fait sourire, surtout connaissant le rédacteur

Rédaction
Non Monsieur Dubois nous pensons que vous ne connaissez pas le rédacteur, en tout cas lui ne vous connait pas.
#5 - Le 20 décembre 2018 à 15h59 par NS, Saint-nazaire
Bonjour,

je suis très intéressé les remarques de #4 .


Effectivement peut-on considéré que les journalistes sont des hommes et des femmes neutres??????? que ca soit au niveau départemental, régional et national ??????

EX si on devait prendre certains journalistes de Loire Atlantique ,il serait bon de savoir ou leurs époux ou épouses travaillent par qui ils ont été embauchés ????????????? Si par certains maires ils ne fessaient pas partis de leurs comité de soutien ?????????


Le journaliste est -il démocrate ???????

Mr Le rédacteur en chef ,il serait bien d'organiser une réunion dite publique sur le thème " Le journaliste est-il neutre??????????


Bien à vous
#6 - Le 21 décembre 2018 à 11h25 par Pierre Lasquellec, Cherbourg
Pourquoi la colère sociale n’est pas près de s’apaiser
Bonne analyse Mediapart https://www.mediapart.fr/

Face au puissant mouvement des « gilets jaunes », le chef de l’État a dû prendre des mesures pour stimuler le pouvoir d’achat. Mais il s’y est résolu de la pire des manières : en essayant qu’aucune des dispositions prises ne contrevienne à sa doxa néolibérale.
Dans l’histoire sociale française, le plan Macron fera indéniablement date. Car au lieu de battre en retraite de manière franche face aux « gilets jaunes », et d’admettre qu’il avait conduit jusque-là une politique économique injuste, il a choisi de faire mouvement, mais en avançant en crabe. Et il a fini par sortir de son chapeau des mesures totalement tordues de sorte que le pays soit abusé et puisse y voir un vrai plan de relance sans que la doxa néolibérale qui lui sert de bible depuis le début de son quinquennat en soit véritablement ébranlée.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter