www.media-web.fr

Le PS dénonce le « laboratoire »  filloniste  du Conseil régional

"Le climat social au Conseil régional victime de la campagne de François Fillon : le grand bazar continue dans le "laboratoire" filloniste
Depuis quelques semaines le climat social s'est rapidement dégradé au sein du Conseil régional". Selon Christophe Clergeau et Stella Dupont

Parce qu'il voulait absolument prouver dans le débat national des primaires de la droite qu'augmenter le temps de travail des fonctionnaires ne poserait pas de problème, Bruno Retailleau a pris des libertés avec la réalité : il a prétendu avoir porté le temps de travail de 33 à 35h ce qui était faux. Les agents du Conseil régional travaillent en moyenne plus de 35 heures et les mesures prises par le nouvel exécutif sont symboliques et dérisoires. Comme la presse a pu le rapporter, elles consistent pour l’essentiel en la suppression de deux jours de congés exceptionnels qui avaient été accordés par … François Fillon avant 2004 !

Sur ce point, Bruno Retailleau a dû reconnaître son erreur et présenter des excuses. La Région est-elle à ce point secondaire pour son Président qu'il prenne le risque de semer le trouble dans ses services pour servir ses intérêts politiques nationaux ?

· Quand les faits, à Nantes, contredisent Bruno Retailleau à Paris auprès de François Fillon, le "laboratoire" a mauvaise mine…

Bruno Retailleau a beau être un des plus proches conseillers de François Fillon, le grand écart entre Paris et Nantes est flagrant. A Paris, le Président de la Région défend l’idée de supprimer 500 000 fonctionnaires. En Pays de la Loire, la réalité est bien différente. Le budget dédié aux « charges de personnel » a augmenté de 2,4% en 2016, et il est prévu qu’il augmente de 3,7% en 2017 (avec de nouveaux recrutements).

Cela prouve que la proposition de François Fillon, qui devrait mathématiquement conduire à la suppression de plus de 270 emplois en 5 ans dans l’administration régionale, est aussi irréaliste que dangereuse.

Le "laboratoire" filloniste des Pays de la Loire a décidemment mauvaise mine…

Christophe CLERGEAU

Conseiller régional des Pays de la Loire

Président du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain

Stella DUPONT

Conseillère régionale des Pays de la Loire

11/12/2016 | 1 commentaire

Vos commentaires

#1 - Le 11 décembre 2016 à 12h03 par De Valpo, La Baule
J'ai un souvenir du grand Clergeau le patron de C2 statégie son entreprise.
Cet homme de conviction je cite :
“oh vous savez, pour parler de la région j’ai un nom de code : Armorique” et celui-ci que de développer sa lumineuse idée : “à terme je vois une fusion des régions Bretagne et Pays de la Loire dans une grande région Ouest-Armorique”. Etrange aveu pour l'ex vice-président de la région Pays de La Loire ,région qu’il voit lui-même disparaître à l’horizon 2040 !
ça c'est un homme !Le PS est en accord ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : 0609309562  |   Nous contacter