www.media-web.fr

Le PS accuse Retailleau de supprimer la formation de 6720 chômeurs et évoque un scandale sans précédent

Le groupe PS dénonce ce qui apparaît pour eux comme un scandale, dans une information transmise aux médias. Au moment même où la Région des Pays de la Loire mettait en œuvre le plan 500 000 formations pour les demandeurs d'emploi avec l'argent des partenaires sociaux et de l'Etat, Bruno Retailleau préparait dans le plus grand secret la baisse de la formation des chômeurs sur le budget régional. Ce cynisme laisse sans voix.

"Au moment du débat sur le budget 2017, nous avions dénoncé la baisse massive des crédits de la formation des chômeurs, en annonçant que cela conduirait à remettre en cause au moins 5 000 formations de demandeurs d’emploi.

Les informations que nous avons pu recouper nous permettent d'affirmer qu'au cours de la préparation budgétaire les conséquences de ces réductions de crédits ont été précisément chiffrées à 6 720 demandeurs d'emplois formés en moins (sur 24 600 actuellement) et que ces éléments de chiffrage ont été portés à la connaissance de l'exécutif régional.

Nous savons donc désormais précisément ce que vont être les conséquences de la baisse de 69 millions d’euros des crédits budgétaires consacrés à la formation professionnelle des chômeurs que l'assemblée régionale a voté en décembre 2016 (cf. annexe 1). Nous ne le savons que maintenant car cette information sur le nombre de chômeurs formés en 2017 et 2018 a été cachée à l'assemblée régionale malgré nos questions répétées. Bruno Retailleau était parfaitement informé des conséquences de ces choix budgétaires, et il a, en toute connaissance de cause, décidé de supprimer le financement de la formation pour 6 720 chômeurs.

Cette baisse du volume des formations des chômeurs aura des conséquences terribles pour les organismes de formation professionnelle où 400 à 500 emplois seront mécaniquement remis en cause au regard des montants financiers concernés. De nombreux centres de formation risquent de fermer d'ici à l'automne 2017.

Une décision délibérée de supprimer la formation de 6 720 chômeurs, une information cachée aux élus régionaux lors de leur vote, un risque de suppression de 400 à 500 emplois dans les centres de formation, cette accumulation de pratiques choquantes constitue un véritable scandale politique.

Les chômeurs sont sacrifiés dans le plus grand secret pour financer les promesses électorales de la droite, montrant ainsi le vrai visage de la nouvelle majorité.

Ces choix et cette pratique préfigurent-ils la politique de François Fillon s’il était élu Président de la République ? Bruno Retailleau raconte partout que les Pays de la Loire sont le laboratoire de mise en oeuvre du programme de François Fillon. Les chômeurs de la France entière sont prévenus."

20/01/2017 | 2 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 20 janvier 2017 à 18h56 par Germain
Avant de publier un tel article à charge, cela aurait été bien de recueillir l'avis de B Retailleau.
Je suspecte que la réalité sera bien différente.

Rédaction Il est ici question de l'avis du parti socialiste. Quand à Monsieur Retailleau il a un tel mépris pour la presse et les journalistes que l'on ne va pas lui courir après. Déclaration de Retailleau sur France 3 « J’ai des convictions, mais on a un certain nombre de journalistes, mais ça c’est très français, qui considèrent que dès que vous avez des convictions, c'est terminé vous n'avez plus le droit de cité et êtes condamné au pilori de la rédaction » @BrunoRetailleau
#2 - Le 28 janvier 2017 à 13h03 par Lemere
En plus des convictions, M. Retailleau il a des ambitions, et des,amis pour cela : M. Fillon et Mme Fillon.

Et eux en plus ils ont du pognon ( ca rime avec Fillon) .

Qui se ressemble s' assemble, M. Retailleau bas les masques, et surtout oubliez le poste de ministre promis, car votre poulain a une si ce n'est plus, patte folle.

Mme Fillon rendez nous notre argent

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : 0609309562  |   Nous contacter