www.media-web.fr

Le pôle métropolitain Nantes-Saint-Nazaire se met en place

Le syndicat mixte de schéma de cohérence territorial a été remplacé par le pôle métropolitain Nantes-Saint-Nazaire. Les actions qui « déborderont » des territoires devront être validées par les six conseils communautaires. Pour débuter, il va traiter d'eaux et de paysages, et d'un schéma de mobilité.
Photo Eric Garçon
Photo Eric Garçon

À l'est de Saint-Nazaire l’organisation de la cohabitation  des lieux de vie, de travail et d’activités, d’espaces de nature et de paysages nécessite une réflexion collective. La concertation réunira les habitants, les industriels et les acteurs publics. Les industriels ont besoin de place pour développer leurs activités et favoriser le développement économique et de l’emploi.
Cette approche « gagnant gagnant » doit bénéficier à la ville, aux quartiers impliqués, au plan de charge des entreprises, aux habitants et salariés.
 

Le club des six

Les six intercommunalités du pôle sont Nantes métropole Saint- Nazaire agglomération, Erdre et Gesvres Loire et Sillon, Coeur d'estuaire et Pays de Blain. Les contributions relatives sont fonction de la population et des recettes fiscales soit 75 %, 16 %, 4 %, 2%, 2% et 1% (valeurs arrondies).
Pour les dépenses les clefs de répartition sont aussi définies.
Le pôle métropolitain est chargé d'engager des réflexions collectives des six intercommunalités dans les compétences suivantes :
- développement économique
- services et infrastructures de transports
- accompagnement de projets urbains dans la stratégie du Scot ou dans la démarche écocités
- protection de l'environnement.
 

Économie

En économie les objectifs sont de développer l'emploi et améliorer sa répartition territoriale, accroître les compétences du territoire, renforce les poles d'excellence (industriel et scientifique, tertiaire portuaire et logistique) et affirmer la vocation touristique de la métropole.
Ainsi il est prévu un schéma des sites d'activité, pour « améliorer l'emploi, et éviter la concurrence ».
Mais est-ce bien aux intercommunalités de gérer la concurrence ?

Les transports 

Un schéma métropolitain des mobilités permettra de travailler avec les autorités organisatrices des transports afin de mieux articuler les différents modes à disposition (trains et bus, axes routiers). Ainsi Savenay est un exemple pour ce type de réflexion, avec la gare, les cars etc..

Eaux et paysages

Un appel à concepteurs a été lancé pour s'intéresser à un site dans chaque communauté de communes. La CARENE a choisi le Brivet, trois équipes (urbanistes, architectes,paysagistes) vont proposer des projets. Le lauréat sera désigné « par les nouvelles équipes après les élections de 2014).

Protection de l'environnement

Le club des six devra définir des actions communes, de préservation d'espaces périurbains. Un projet de recherche-action pour construire un outil de mesure des émissions de gaz à effet de serre est proposé. Ce travail s'effectuera avec Strasbourg et Lyon pour la certification « Mesurable Rapportable et Vérifiable » de Basémis.*
Cette requalification urbaine aboutira à une nouvelle ambition industrielle et urbaine pour les habitants riverains, à une requalification du lien estuaire-Brivet, à une réduction des nuisances et une meilleure sécurisation des déplacements.

Les acteurs présents ne se font guère d’illusion sur la durée de cet immense chantier, mais comme le dit le Président de la CARENE « il faut bien démarrer le projet sans attendre ce seront mes successeurs qui auront la tâche de le mener jusqu’au bout ».

* voir airpl.org

 

04/07/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Sécurisation de l'approvisionnement en eau potable de l’Ouest de la Loire-Atlantique »
Article suivant : « La CARENE protège les espaces agricoles »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter