www.media-web.fr

Le nouveau livre de Philippe de Villiers : J'ai tiré sur le fil du mensonge et tout est venu

Une enquête haletante de Philippe de Villiers livre des révélations sur le grand Mensonge qui préside à la construction européenne. C’est la fin d’un mythe.

À la fin d’une conversation qui roulait sur la « construction européenne », l’ancien ministre des Affaires étrangères du général De Gaulle, qui savait tout sur tout le monde, laissa tomber d’un air entendu : « Philippe, il vous suffira de tirer sur le fil du Mensonge et tout viendra… »

Des décennies plus tard, en y consacrant un temps discret et beaucoup d’ardeur, bénéficiant par ailleurs de complicités au plus haut niveau des arcanes de l’Europe, Philippe de Villiers décide de tirer sur le fil.

Alors tout est venu.

Il a mené ses recherches jusqu’au bout du monde, à Stanford, à Berlin, à Moscou et partout où pouvaient se trouver des documents confidentiels récemment déclassifiés. Et les archives ont parlé. Elles ont livré des secrets dérangeants.

L’envers de l’Europe est apparu. Ce n’est pas du tout ce qu’on nous avait dit.

De ce travail d’enquête, Philippe de Villiers a fait un livre de révélations sur le grand Mensonge. Il a résolu de publier les preuves. Elles sont accablantes. Tout y passe : les Mémoires apocryphes, les dollars, la CIA, les agents, le passé qu’on efface, les allégeances qu’on dissimule, les hautes trahisons.

Le récit est parfois glaçant. Mené au rythme d’une enquête haletante, il se lit comme un polar. On n’en ressort pas indemne. C’est la fin d’un mythe : ils travaillaient pour d’autres et savaient ce qu’ils faisaient, ils voulaient une Europe sans corps, sans tête et sans racines. Elle est sous nos yeux.

01/03/2019 | 2 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 02 mars 2019 à 09h30 par breizh44, Pornichet
S’il vous plait, donnez-nous du concret. Je ne vais certainement pas investir de l’argent et du temps à acheter et lire ce livre d’un anti-européen notoire, catho-réactionnaire et proche de l’extrême droite pour découvrir qu’il ne contient que des fabulations, théories de conspiration et du vent chaud. Serait-il cousu du fil, sur lequel ce monsieur a tiré – blanc ? Quels sont donc concrètement ces scoops auxquels vous faites allusion ? Si le livre se lit comme un roman policier, est-ce parce qu’il est comme un roman policier – de la fiction ?
#2 - Le 05 mars 2019 à 14h10 par Lemere
@ Breizh44
Pour une fois, je suis de votre avis et entièrement.
La rédaction se doit de nous faire lire des pages dignes d'intérêt. Sans quoi cet article est a remiser au rayon des promotions littéraires.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter