www.media-web.fr

Le MoDem Loire-Atlantique prépare les municipales avec Marc Fesneau

En recevant Marc Fesneau, secrétaire général du mouvement démocrate le MoDem44 entend préparer activement les futures élections municipales, mais aussi les européennes.
Josette Emonides, François Xavier Delcamp, Marc Fresneau,  Xavier Bruckert
Josette Emonides, François Xavier Delcamp, Marc Fresneau, Xavier Bruckert

Le parti de François Bayrou refuse de faire de ces élections municipales un référendum pour ou contre le gouvernement, « même si c’est l’occasion de dire à François Hollande qu’on n’est pas content » explique Marc Fesneau.
« Une élection municipale est une œuvre de rassemblement de diversité d’opinions » poursuit Marc Fesneau.
Il se moque de Jean-François Copé qui dit vouloir « passer des petites annonces pour recruter des candidats ». La question que devrait se poser Jean-François Copé « c’est pourquoi il y a si peu de monde à vouloir se présenter aux élections ».

Le MoDem considère que dans une élection municipale on doit pouvoir travailler sans regarder les étiquettes politiques.
Que fera le MoDem, si dans certaines communes les militants se trouvent à la fois sur une liste PS et sur une liste UMP ? « On est les seuls à pouvoir parler avec les deux camps, on regardera ville par ville les programmes et après on arbitrera » précise Marc Fesneau. L’objectif du mouvement est de présenter des listes dans les villes de plus de 30 000 habitants et d’assurer une présence avec d’autres dans les villes plus petites. «Nous ferons des listes trans-partis avec ceux qui sont intéressés par la vie locale. »

Pour justifier ses échecs électoraux liés à la bipolarisation le mouvement explique que cette dernière est beaucoup moins « pertinente » au niveau local.
« Une réflexion sur un stade ou une école ce n’est ni de droite ni de gauche » ajoute Luc Geismar adjoint à Sainte-Luce-sur-Loire.
Le MoDem trouve profondément anormal que 50% de l’électorat français ne soit pas représenté à l’Assemblée nationale, et souhaite une meilleure représentativité dans les élections locales.

Le MoDem rappelle porter des propositions fortes sur la moralisation de la vie politique, l’exercice de la démocratie locale et le non-cumul des mandats. Le MoDem explique qu’en matière d’économie touristique « chacun joue sa partition dans son coin », qu’il n’y a pas de réflexion globale, « quelle identité touristique pour la Loire-Atlantique ? ». Il regrette une absence totale de stratégie pour un territoire où le tourisme est un élément clef du développement économique.

Le sujet Notre-Dame-des-Landes est passé très vite. « On est contre, mais pas dans une opposition systématique, on a des propositions. »

Enfin Xavier Bruckert président de la fédération 44 du MoDem a éludé notre question de savoir s’il mènerait une liste à Piriac-sur-mer. Dans Presse Océan de ce jour il n’exclut pas une liste centriste aux prochaines élections à Saint-Nazaire dont le MoDem pourrait prendre la tête.
 

Auteur : JBR | 09/02/2013 | 2 commentaires
Article précédent : « Vie des marchés : « Il n’y a plus de saison » »
Article suivant : « Région : un million d'euros pour l’économie solidaire et sociale »

Vos commentaires

#1 - Le 13 février 2013 à 14h17 par Segrais
Ah oui ? le Modem veut prendre la tête d'une liste centriste à St-Nazaire ? Et qui sera cette tête ? Kévin Izorce, l'éternel absent de St-Nazaire qui veut revenir comme un héros pour sauver la ville d'un énième mandat socialo-communiste ???
#2 - Le 14 février 2013 à 13h42 par AilesdroitesUMP
Espérons que le Modem, comme en 2008, ne soit pas la roue de secours du PS !
Une liste d'union d'abord, la tête de liste doit faire l'objet d'un accord ainsi que l'action à entreprendre car si c'est pour faire la même chose que le PS...
Quant à Kevin, il a lui même indiqué qu'il n'était plus en course !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : 0609309562  |   Nous contacter