www.media-web.fr

Le Modem 44 dit NON au transfert de l’aéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes

Le Modem de Loire-Atlantique regrette que cette consultation arrive si tardivement. Le mouvement de François Bayrou évoque plusieurs bonnes raisons pour refuser le transfert :
Modem Loire-Atlantique
Modem Loire-Atlantique

- Pour les Nantais le coût et le temps d’un voyage sera augmenté. Le projet va accentuer le déséquilibre Nord/Sud en terme d’emplois.

- L’aménagement de Nantes-Atlantique coûtera 8 à 10 fois moins cher que la construction d’un nouvel aéroport. Les travaux seront à la charge du concessionnaire. 

- Nantes-Atlantique dégage des bénéfices sans aucune subvention ce qui est loin d’être le cas de tous les aéroports français. En agrandissant l’aéroport Nantes-Atlantique peut accueillir 9 millions de passagers. Sa piste est identique à celle de Genève  qui reçoit 4 fois plus d’avions.

Le Modem rappelle que « l’argent public ne doit pas être jeté par les fenêtres » Sur les 571 millions d’euros 280 sont de l’argent public. Sans compter le tram-train 114 millions d’euros et un pont sur la Loire 476 millions d’euros.

Le Modem évoque le leurre de la création d’emplois puisque 200 emplois agricoles seront supprimés, alors que 700 emplois seront créés par Vinci uniquement pendant 4 ans.

Pour le Modem l’aéroport Notre-Dame-des-Landes « est une menace pour l’environnement, elle l’est aussi avec l’aéroport actuel pour tous les terrains entre la piste et le lac qui bénéficient actuellement d’une limitation et interdiction de constructions. »

Le Modem demande l’évacuation de la ZAD, « En refusant le transfert le fondement idéologique de cette occupation deviendra caduc et la ZAD devrait être évacuée »

Auteur : NG | 14/06/2016 | 6 commentaires
Article précédent : « Le Collectif Roosevelt appelle à l’abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. »
Article suivant : « Notre-Dame-des-Landes : Mediapart met en cause l’impartialité de la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) »

Vos commentaires

#1 - Le 14 juin 2016 à 14h48 par PDL44
Ah! Cette prise de position fait du bien, car la contre-proposition a du sens, du bon sens oserai-je dire.

Espérons que le 26, les électeurs dépassent les frontières partisanes, et fassent aussi appel à leur bon sens.

Il est temps de dire NON, et de passer à d'autres projets , à commencer par la rénovation de l' aéroport existant.
#2 - Le 14 juin 2016 à 23h34 par l'Hirondelle, ChÂteaubriant
Bien vu.
#3 - Le 16 juin 2016 à 14h58 par Breizh44, Pornichet
Je suis sidéré par de tels propos qui révèlent une apparente méconnaissance totale des faits établis et une logique très curieuse!
« Pour les Nantais le coût et le temps d’un voyage sera augmenté. »
Il n’y a pas que des Nantais qui prennent l’avion. L’aéroport dessert toute une région !
« Le projet va accentuer le déséquilibre Nord/Sud en terme d’emplois ». Est-ce qu’ils veulent nous dire que NDDL créera des emplois mais on n’en veut pas, car mal placés ?
« L’aménagement de Nantes-Atlantique coûtera 8 à 10 fois moins cher … ». De quel aménagement parlent-ils ? La rénovation des chiottes ?
« En agrandissant l’aéroport Nantes-Atlantique peut accueillir 9 millions de passagers… » . Dans quels terminaux ? Certainement pas dans les existants ! Le nombre de positions d’embarquement est limité et déjà bien utilisé aujourd’hui. Où construira-t-on des terminaux supplémentaires pour accueillir 9 millions de passagers dans des conditions décentes ?
« Le Modem évoque le leurre de la création d’emplois puisque 200 emplois agricoles seront supprimés, alors que 700 emplois seront créés par Vinci uniquement pendant 4 ans ». Avec la crise du lait les 200 emplois agricoles disparaîtront avec ou sans NDDL. Les opposants aiment oublier la création d’emplois indirects par l’attractivité du site de NDDL pour des entreprises qui ont besoin d’une telle infrastructure à proximité.
#4 - Le 18 juin 2016 à 18h12 par cliquet
A Breizh44. Non, il n'y a pas que les Nantais qui prennent l'avion, mais ils sont plus nombreux que les autres habitants du département. Quant aux emplois créés, libre à vous d'y croire. Au fait, trouvez-vous normal que ceux qui ne prennent jamais l'avion (et ce sont de loin les plus nombreux) payent quand même pour ce transfert?
#5 - Le 19 juin 2016 à 12h07 par Breizh44, Pornichet
@ cliquet : Dire que ce seraient principalement des Nantais qui prennent l’avion à NTE est une affirmation pour le moins osée. Et la création d’emplois indirects est une conséquence mécanique de l’existence d’une infrastructure attractive. Rien à voir avec ma croyance personnelle, d’autant plus que je sois mécréant. Et oui, je trouve normal que ceux qui ne prennent pas (ou peu) l’avion payent quand-même (indirectement) pour la construction de NDDL. C’est le principe même des travaux publics. Tout le monde ne profite pas toujours à proportions égales de tous les projets publics. Je ne me rends par exemple jamais dans un stade de foot. Ce n’est pas pour autant que je fais un caca mou gigantesque quand un tel stade est construit avec « mon argent ».
#6 - Le 19 juin 2016 à 22h29 par Ne sait pas
@Breizh44
Ni foot, ni,voyage en avion...et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'aluminium?
Ah! Mais en vous relisant je vois un petit ( ou peu). Oh! Le coquin il prend l' avion. Savez-vous combien de Français prennent l'avion au moins une fois par an: 35%.
Avouez qu' on est sur une portion de la population assez restreinte, non? Bien loin des supporters de football. Et même si comme vous je ne me suis jamais rendu dans un stade de foot, comme j'ai suivi des matchs á la télé, j' en ai un peut bénéficier, ce qui n' est pas le cas, pour ceux qui ne prennent et ne prendront jamais l'avion.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter