www.media-web.fr

Le grand départ de l’expéditon « ARCTIC SOLAR BY ICADE »

Ce Vendredi 6 juillet à Inuvik, à 13h heure locale, Anne Quéméré a pris le départ à bord de son solar boat « Icade ». Objectif de cette expédition hors normes au cœur de l’Arctique : franchir le mythique Passage du Nord-Ouest.

Après trois années de préparation minutieuse et un grand voyage avec de multiples rebondissements à travers le Canada pour rejoindre les rives de la mer de Beaufort, c’est finalement à Inuvik qu’Anne Quéméré a entamé le nouveau grand chapitre de sa carrière de navigatrice : « Arctic Solar by Icade ».

C’est à bord du solar boat « Icade », bateau propulsé uniquement à l’énergie solaire, qu’elle tentera de franchir cet été le Passage du Nord-Ouest reliant l’Océan Atlantique à l’Océan Pacifique : une première dans le domaine de la navigation polaire et un défi de taille pour la navigatrice.

Anne Quéméré a devant elle un parcours d’environ 3 500 kilomètres (2000 milles nautiques), au cœur d’un labyrinthe d’eau et de glaces particulièrement exigeant, qu’elle devra achever avant la fin de l’été arctique en septembre prochain.

Une expédition hors du commun pour une navigatrice hors normes

Née et vivant en Bretagne, Anne Quéméré́ (52 ans) est une vraie passionnée de la mer. En 2002, la navigatrice entreprenait sa première traversée de l’Atlantique à l'aviron en solitaire et sans assistance. Point de départ pour des expéditions toujours plus exceptionnelles, à l’image de sa traversée du Pacifique en kiteboat en 2011.

C’est justement en 2011, suite à sa rencontre avec Raphaël Domjan (initiateur d'un premier tour du monde en bateau solaire), qu’elle se met en tête un nouveau projet encore plus ambitieux. L’aventurière et auteur de talent (L’homme qui parle juste, éditions Arthaud) a un nouvel objectif : 3 500 km de navigation en plein cœur de l’Arctique pour franchir le mythique Passage du Nord-Ouest, sur un bateau propulsé à l’énergie solaire.

Accompagnée par Icade depuis septembre 2017, Anne Quéméré est enfin partie avec une arrivée prévue avant le 15 septembre à Pond Inlet au nord-est du Canada.

Une expédition inédite placée sous le signe de l’innovation écologique

Cette aventure écologique portée par Anne Quéméré et Icade, permettra d’attirer l’attention sur des territoires et paysages extraordinaires qui doivent être préservés et ce, malgré́ l’activité́ humaine qui s’y développe progressivement compte tenu du réchauffement climatique.

Anne Quéméré : « J'aimerais pouvoir mettre en lumière cet univers exigeant et complexe qui aujourd'hui fait face à des bouleversements climatiques qu'on ne peut plus nier et raconter au fil de l'eau un monde qui reste globalement méconnu de la plupart d'entre nous. J'ai espoir que, seule à bord de ma petite embarcation, les échanges lors de mes escales se feront plus aisément. Enfin, grâce aux photos et vidéos réalisées au cours de l'expédition, j'ai envie de témoigner de la beauté́ de ces contrées singulières qui nous paraissent si loin, et dont la fragilité́ mérite que l'on se mobilise pour les préserver. »

Le Solar Boat "Icade" : un laboratoire solaire sur-mesure

Pour réaliser cette expédition sous le signe de l’innovation durable, le bateau « Icade », uniquement propulsé par un moteur électrique à l’énergie solaire (aucune pollution), a été équipé de 10 m2 de modules photovoltaïques conçus sur-mesure par le CSEM, centre suisse de recherche et de développement (partenariat public-privé) spécialisé entre autres dans les microtechnologies et le photovoltaïque.

Légers, ultra-solides et résistants aux environnements difficiles, ces modules conjuguent flexibilité et robustesse pour permettre à Anne Quéméré́ de relever son nouveau défi.

11/07/2018 | 0 commentaire

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Agence de presse et marketing : Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH Rennaz 
www.media-web.fr  |   Nous contacter