www.media-web.fr

Le déconfinement d’Edouard Philippe laisse sceptiques les Français

Le Premier ministre a présenté ce mardi aux députés son plan pour faire redémarrer le pays à partir du 11 mai.Ce sera un redémarrage en douceur et le Premier ministre n’exclut pas un nouveau confinement si les règles sanitaires ne sont pas respectées.
Edouard Philippe
Edouard Philippe

Édouard Philippe a souligné aujourd'hui devant les députés que la stratégie pour le déconfinement était fondée sur trois principes: "vivre avec le virus, agir progressivement, adapter localement"

"Progressivement, nous parviendrons à une situation classique, où les Français pourront sans risque de pénurie se procurer des masques grand public dans tous les commerces"

- Le Premier ministre a réaffirmé son objectif de disposer de 700.000 tests par semaine à partir du 11 mai.

- Avec le déconfinement, la capacité des transports publics sera réduite pour respecter les distances, le port du masque y sera obligatoire.

Le Premier ministre a également invité les entreprises "à veiller à équiper leurs salariés" avec des masques, et les particuliers "à se confectionner eux-mêmes des masques"

"Si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, nous ne déconfinerons pas le 11 mai", annonce Édouard Philippe

- Pour le déconfinement les départements seront différenciés en "vert" ou "rouge" pour le 11 mai, selon la circulation du virus.

- Les classes maternelles ouvriront à partir du 11 mai les masques ne seront pas obligatoires sauf pour les enseignants.

- Ouverture des collèges à "compter du 18 mai", et seulement dans des départements peu touchés, décision fin mai sur une réouverture des lycées. Les masques seront obligatoires.

Le gouvernement compte faire tester massivement les personnes présentant des symptômes du covid19 et installer des "brigades" dans chaque département pour identifier leurs contacts, pour inviter à s'isoler toutes les personnes positives, a annoncé Édouard Philippe

- Avec le déconfinement, la capacité des transports publics sera réduite pour respecter les distances, le port du masque y sera obligatoire. 

- Les cinémas, théâtres, grands musées et salles de concert resteront fermés après le 11 mai.

- La circulation sans attestation sera possible à partir du 11 mai, sauf déplacements à plus de 100 km du domicile

- Les déplacements interdépartementaux ou interrégionaux seront réduits "aux seuls motifs professionnels ou familiaux impérieux, pour des raisons évidentes de limitation de la circulation du virus"

Tous les commerces, sauf les cafés et restaurants, pourront rouvrir à compter du 11 mai mais avec des mesures de protection sanitaire, notamment le port du masque, recommandé pour le personnel et les clients si la distanciation est impossible

Les préfets pourront néanmoins maintenir fermés les centres commerciaux de plus de 40.000 m2. Le gouvernement prendra une décision sur les bars, cafés et restaurants fin mai, pour décider s’ils peuvent ouvrir après le 2 juin

Les plages resteront "inaccessibles au public au moins jusqu'au 1er juin". Le Premier ministre a également indiqué, devant les députés, que les parcs et jardins "ne pourront ouvrir que dans les départements où le virus ne circule pas de façon active"

Le Premier ministre demande aux plus de 65 ans de continuer à limiter leurs contacts et sorties.

Suite aux décisions évoquées, la saison de football en Ligue 1 et de Ligue 2 est terminée. Les compétitions reprendront en septembre.

28/04/2020 | 0 commentaire

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter