www.media-web.fr

Le conseil de développement se féminise

Le conseil de développement de la CARENE se définit comme une source de propositions. Il s'enrichit de cinq nouvelles recrues dont quatre femmes.
de gauche à droite :Ph.Leroux, S.Rousse-Charier, S. Faÿ et R.Terrien
de gauche à droite :Ph.Leroux, S.Rousse-Charier, S. Faÿ et R.Terrien

Créé en 2002, le conseil de développement de la CARENE est présidé depuis 2008 par René Terrien, chef d'entreprise en retraite. Composé de 127 représentants de la société civile, il est source de démocratie participative sur le territoire. 87 associations institutions ou organismes divers, 17 personnes qualifiées et 24 citoyen(nes) volontaires. Il donne des avis, des recommandations. Depuis 2002 il a proposé une vingtaine de réflexions sur des thèmes divers : transports, traitement des déchets, logement etc.. Il travaille en coopération avec d'autres instances d'autres territoires

En 2012 le conseil de développement a terminé sa contribution à « destinations 2030 » pour réfléchir à ce que pourrait être l'agglomération à cette date. « 2030, Les Visions citoyennes » a recueilli les rêves et idées des membres du conseil et ceux de lycéens de Saint-Nazaire.
Les travaux sont disponibles sur agglo-carene.fr

Le conseil a organisé aussi :
- neuf conférences thématiques
- trois visites du territoire
- une contribution au projet Plan climat énergie tarritorial de la CARENE..

« Nous sommes libres, nous n’avons pas d'élus avec nous. Nous sommes une force de proposition, ce n'est pas frustrant d'être une instance consultative, nous devons avoir une qualité de refexion.»
Le conseil publie une lettre d'information deux fois par an.
 

En 2013

Les travaux du conseil vont s'orienter sur deux grands thèmes
les visions citoyennes sur les énergies marines renouvelables et le vieillissement démographique dans l'économie locale. La copie sera rendue aux élus à la fin de l’année.
Le président précise :« nous ne sommes pas des spécialistes, ce sont des conférences de vulgarisation ». Il invite la population à venir les suivre.

Les nouveaux membres

Le comité de coordination du conseil a recruté cinq nouveaux membres en 2013.


Marie-Hélène Blanchet est avocat honoraire après 37 ans d'activité à Saint-Nazaire en droit social, droit de la famille et droit de la construction.

Sophie Faÿ plasticienne, Nazairienne depuis 1992 elle participe au conseil depuis 2011, elle a travaillé avec Gisèle Halimi à la recherche d'harmonisation des droits des femmes européennes. Elle dit « la parité ce n'est pas humiliant ». Elle est très intéressée par la démocratie participative.
 

Patricia Guihard Elle dirige le pole « sécurisation et accompagnement des parcours » au CNAM.Elle est membre du comité Loire et Sillon, du groupement GERME et de la Fondation Agir Contre l'Exclusion (FACE). Elle représentait le CNAM depuis 2011 au conseil.

Philippe Leroux médecin gériatre il pense que l'agglomération peut être un lieu de vie « bienveillante et attractive ». Pour lui il faut dissocier « vieillesse et dépendance », il faut favoriser l'« intergénérationnel » et « travailler l'habitat et le transport » « il y a 20 années entre la retraite et le grand âge ». Il ajoute dans un sourire « plus on est nombreux, plus on est intelligents ».

Suzanne Rousse-Charier est chercheur géologue, enseignante et vice-présidente du conseil de surveillance de l'entreprise Charier. Déjà très investie dans le monde associatif elle a souhaité « s'engager un peu plus ».


 

Auteur : LY | 04/02/2013 | 1 commentaire
Article précédent : « Rythmes scolaires : Loire-Atlantique, les maires de Cap Atlantique demandent le report de la réforme »
Article suivant : « UMP : un comité d’agglomération pour les municipales »

Vos commentaires

#1 - Le 05 février 2013 à 05h27 par Glasnot, Saint Nazaire
Très bien que le Conseil de développement se féminise... J'y suis très favorable.

Mais deux questions se posent :

- Ou est la parité sociale, ou sont les femmes (et les hommes ) sans emploi ou travaillant dans d'autres professions que les administrations publiques ou professions libérales ? Le CD reproduit la représentation politique du pays...

- A quoi sert réellement le CD puisque ses avis sont si peu entendus par le Maire et son équipe ? Sommes nous là encore face à un "gadget" de la démocratie dite "participative "?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : 0609309562  |   Nous contacter