www.media-web.fr

Lancement d’un projet d’autoconsommation collective d’électricité à Pénestin

Pénestin Loire-Atlantique
Partagelec comme son nom l’indique, est un concept de production et de partage d’électricité.
Le projet a nécessité l’installation de panneaux photovoltaïques sur la toiture des ateliers municipaux, au sein du Parc d’activités du Closo à Pénestin. L’électricité produite pourra être partagée entre plusieurs bâtiments : il s’agit de l’autoconsommation collective.

Ce projet innovant figure parmi les 4 sites pilotes nationaux d’autoconsommation collective avec Forcalquier, Bordeaux et Perpignan. Il s’inscrit dans la démarche de développement de la production énergétique communale et intercommunale.

Nicolas Hulot, Ministre d’Etat, Ministre de la Transition écologique et solidaire, sur le projet Partagélec : « Je tiens à souligner l’intérêt de votre démarche et des évaluations que vous voudrez bien me communiquer, les retours d’expérience d’installations opérationnelles étant précieux pour consolider un cadre réglementaire adapté. Afin d’accélérer le développement de l’énergie solaire, j’ai récemment annoncé la mise en place d’un groupe de travail sur le solaire photovoltaïque. Une des composantes majeures des travaux de ce groupe portera sur l’autoconsommation et notamment sur l’autoconsommation collective. »

Qu’est-ce que l’autoconsommation collective ?

L’autoconsommation peut être définie comme le fait de consommer tout ou partie de l’énergie que l’on produit. La totalité de l’électricité photovoltaïque est alors produite et consommée localement.

Où en est-on en France ?

C’est une tendance qui se développe : à fin 2017, environ 20 000 foyers consomment leur propre électricité. Ils sont en autoconsommation individuelle.

L’autoconsommation collective, comment ça marche ?

L’opération d’autoconsommation est dite collective si les parties prenantes sont liées entre elles au sein d’une personne morale (association, coopérative, copropriété,…) et si les points de soutirage et d’injection sont situés en aval d’un même poste de distribution publique d’électricité.

ÉLÉMENTS CLÉS

140 panneaux photovoltaïques (un panneau = 19 kg). La puissance de production d’un panneau est de 290 watts. Ces panneaux couvrent la consommation annuelle d’environ 17 foyers.

234 m² de surface de panneaux

Coût de l’opération (voir tableau en annexes) : 38 000 € environ d’investissement, hors coûts annexes financés par la commune de Pénestin estimés à 40 000 € environ.

Coût d’exploitation : 1 486 € /an 

12 consomm’acteurs potentiels, entreprises situées au sein du Parc d’activités du Closo

Coût d’adhésion de chaque consomm’acteur versé à l’association Partagélec dédiée, présidée par Jean-Claude Baudrais : 10 €/an

Répartition estimée de la consommation de l’électricité produite sur le site du CTM de Pénestin : 25 % consommés par le CTM – 75 % par les autres consomm’acteurs

12/04/2018 | 1 commentaire
Article précédent : « Arkéa : Un vote historique des caisses, 94,5% pour l’indépendance »
Article suivant : « Dinan accueille une nouvelle édition du Festival International des Jeunes Créateurs de Mode »

Vos commentaires

#1 - Le 12 juin 2018 à 11h51 par sibille
Quiconque désirant acquérir un équipement solaire PV doit prendre la précaution de demander à son fournisseur un niveau de production (en KWh), garanti pour les 12 premiers mois d' exploitation et non simplement estimé ou espéré Les collectivités désireuses de réaliser un parc solaire PV doivent prendre cette précaution dans la mesure ou des contribuables contestataires pourraient les attaquer pour mauvaise gestion si les résultats sont en dessous de ceux estimés.
On peut constater que les niveaux de production dans les projets de parcs solaires dont on peut avoir connaissance sur internet sont très souvent largement surestimés

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Agence de presse et marketing : Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH Rennaz 
www.media-web.fr  |   Nous contacter