www.media-web.fr

La rose bleue de Marine Le Pen

La candidate à l’élection présidentielle a présenté son slogan pour la campagne et son logo composé d’une rose bleue.

« Mon logo de campagne c’est cette rose bleue, je l’ai choisi d’instinct comme une évidence, parce qu’elle est le symbole de la féminité, dans une élection où je serai une des seules femmes candidate à la fonction suprême. Le symbole de la rencontre entre ce qu’offrent  la nature et le génie poétique de l’homme. Mais surtout parce que la rose bleue dans le langage des fleurs, c’est rendre possible l’impossible. C’est l’expression de la confiance dans l’avènement d’un événement présenté comme inaccessible. La rose bleue c’est cet optimiste qui nous permet d’atteindre ce qui paraît inatteignable et cette impatience d’agir, de faire, de construire. Et Dieu sait à quel point nous sommes impatients de nous mettre au travail pour la France !

« Certains auront une lecture plus politique et verront dans la rose le symbole de la gauche et dans la couleur bleue celui de la droite. Cette vision des choses n’est pas pour me déplaire car c’est bien le rassemblement de tous les Français au-dessus des clivages dépassés, trop souvent stériles, que je recherche. Un rassemblement des meilleures volontés, au-delà de l’ancienne gauche, de l’ancienne droite, pour servir la France et la mettre debout. »Souligne la candidate.

Marine Le Pen a également présenté son message de campagne « Au nom du peuple » « car je suis enterrement libre pour servir vos intérêts. »

La candidate fait là un sacré pied de nez à la gauche.

16/11/2016 | 5 commentaires
Article précédent : « Quel est le lien caché entre Juppé, Fillon et Macron ? »
Article suivant : « L’avocat de Sarkozy apporte un démenti formel aux accusations de Takieddine »

Vos commentaires

#1 - Le 16 novembre 2016 à 13h52 par michel bailly, Bouguenais
La rose bleue by Le Pen.
Une stratégie marketing, merchandising éprouvée par les industriels fabricants de produits de grande consommation lors de rachat de concurrents.
Ce, pour repositionner les nouveaux produits du porte-feuille aux yeux des consommateurs.
La marque Le Pen & Front national, dans ce cas précis, étant la marque "ombrelle" sous laquelle se loge ce produit La rose bleue.
La maison mère, comme on dit dans le jargon du commerce, reste la maison mère.
D'autant plus qu'elle détient comme partout dans ces cas ... le nerf de la guerre : les moyens d'assurer la bonne marche des affaires.
Attention à ne pas prendre les électeurs pour des c... !!!
Beaucoup de produits grande conso, lancés de la sorte, sont devenus morts-nés !!!
L'électeur n'est pas un con--sommateur et ne se fera pas surprendre.
Le mot enterrement, dans le texte, prêté à Madame Le Pen (fille) n'est-il pas un lapsus révélateur !!! ?

Michel Bailly
Bouguenais
#2 - Le 16 novembre 2016 à 16h03 par martinjeannot, Quiberon
Selon Wikipedia la rose bleue n'est pas naturelle elle serait même clonée

Dans la nature, il n'existe pas de rose bleue. En effet, les rosiers ne produisent pas le pigment végétal primaire qui est à l'origine des vraies fleurs bleues, la delphinidine. Traditionnellement, les roses bleues ne pouvaient être obtenues que par la teinture de roses blanches. De prétendues « roses bleues » ont parfois été produites par les méthodes classiques d'hybridation, mais les fleurs obtenues, comme 'Blue Moon', ont une couleur plus proche du lilas que du bleu.

En 2004, après 13 ans de recherches conjointes, les sociétés Florigene (Australie) et Suntory (Japon) ont créé la première vraie rose bleue en recourant à l'ingénierie génétique1. Le gène de la delphinidine a été cloné à partir d'une pensée et inséré dans un rosier à fleurs mauve parme, 'Cardinal de Richelieu' (cultivar de Rosa gallica obtenu en Hollande en 1840 par Van Sian). Cependant, comme le pigment cyanidine était encore présent, la couleur de la rose tirait plus sur le bordeaux foncé que sur un vrai bleu. Des recherches ultérieures sur ce rosier, faisant appel à la technologie de l'ARN interférent pour réduire la production de cyanidine, ont produit une fleur d'un violet très foncé, avec seulement quelques traces de cyanidine.

Variétés de roses pouvant avoir des tons bleutés : Indigoletta, Blue girl, Pacific dream, Charles-de-Gaulle, Suntory blue rose, Veilchenblau, Rhapsody in blue.
#3 - Le 16 novembre 2016 à 22h16 par Breizh44, Pornichet
Heureusement nous ne sommes pas tous des bleus. Attention au coup de bl(e)ues après les élections si nous nous retrouvons avec présidente fasciste qui détruira notre démocratie en réunion avec Putin et Trump. C’est à avoir une peur bleue pour l’avenir du monde libre.
#4 - Le 17 novembre 2016 à 11h17 par Beber, Saint-brevin-les-pins
Et après la volonté d'un gouvernement de gauche de ficher la totalité des français dans une même base de données (TES), et ce malgré les réticences de la CNIL, il y a de quoi être inquiet.
#5 - Le 18 novembre 2016 à 10h07 par LEPAROUX
rédaction: vous êtes libre de prévoir l'enterrement de MLP.... Certains pourraient dire que c'est entièrement de votre fait.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter