www.media-web.fr

La région en 2040, peut-on l’imaginer ?

La Région Pays de Loire essaye d’envisager ce qu’elle pourrait être en 2040 et de définir avec les habitants ce que serait un avenir désirable. Cette démarche est censée influer sur l’action publique, en a-t-elle les moyens ? Gadget, effet d’annonce, est-ce que quelqu’un dans l’assistance se souviendra dans 27 ans de cette initiative ?
Les manifestants de Bretagne Réunie
Les manifestants de Bretagne Réunie

Christophe Clergeau qui avait à cette occasion rendez-vous avec la presse à 18 h 30 puis à 18 h 45 n’a visiblement pas compris ce que devaient être les relations avec la presse à l’horizon 2040 car il n’était toujours pas arrivé à 19 h 10. La presse s’est empressée d’aller interviewer les militants de Bretagne réunie qui eux, étaient à l’heure pour accueillir les participants.

Pour Bretagne réunie cette réunion de notre région « administro-technocratique » à Saint-Nazaire est une véritable provocation. Les militants de Bretagne réunie dénoncent l’attitude du gouvernement qui refuse l’idée d’un référendum sur la réunification économique et administrative de la Bretagne.

« La Région s’oppose au libre choix des citoyens de s’organiser dans la région politique et administrative de leur choix, à la construction de l’avenir breton et européen de nos enfants » souligne Bretagne réunie.

D’ici 2040 il y aura de l’eau à couler sous le pont de Saint-Nazaire et nous aurons l’occasion d’y revenir.
 

Auteur : JBR | 14/05/2013 | 3 commentaires
Article précédent : « La Région Pays de la Loire laboratoire du développement durable »
Article suivant : « STX : La Région sera vigilante sur l’avenir des chantiers de Saint-Nazaire »

Vos commentaires

#1 - Le 15 mai 2013 à 15h55 par Nelson, Saint Nazaire
Voilà le printemps, les gwen ha du sortent de la naphtaline, le breton prend l'air ; enfin une toute petite minorité. Cela resterait anodin, si l'un de mes amis participant à la soirée de travail de la Région n'avait entendu les mots de "collabos". Certains mouvement breton en seraient à demander l'ADN de leur militants ? A part les sectataires de l'idole bretonnante en robe verte et blanche, cette soirée fut riches d'échanges entre citoyens responsables de tout bord sur les perspectives économiques de la Région des PDL. Et comme l'affirmait le Maire de Saint Nazaire les PDl sont un ensemble de lieux géographiques qui définissent cette région et qui rassemblent des hommes pour des projets communs.Et, j'ajouterais, plutôt des faits historiques certes, mais facteurs de division.
#2 - Le 15 mai 2013 à 19h24 par Jean-Louis Garnier
Déjà on ne s'en souvient plus
#3 - Le 17 mai 2013 à 15h56 par ernod, Herbignac
Mr Nelson , je pense que c'est vous qui sentez la naphtaline , les Gwenn ha Du hag Kroazh Du sont de sortis toute l'année; vous étiez en hibernation ou vous avez des œillères !
Le fait de se faire traité de "collabos"je reconnais que c'est un peu fort et désagréable , seulement si nous étions en démocratie les Bretonnes et les Bretons auraient depuis longtemps pu s'exprimer sur se découpage arbitraire de notre pays la Bretagne. Je vous rappel que la région pdl et non pas PDI comme vous l'écrivez , créer en 1955 , est héritière d'un découpage du régime de vichy de 1941 ; et vous voudriez que l'on se taise et que l'on accepte sans broncher . Ceux qui soutiennent cette infamie ont de la chance que les Bretons soient des gens calmes , il y a d'autres régions en france ou cela aurait été plus violent .
Quand au maire de Sant Nazer il est temps qu'il quitte ses fonctions , cela fera plus de trente ans à la tête de la mairie , ce n'est plus un maire c'est un prince , belle démocratie encore une foi ! Une dernière chose , on ne peut obliger des Hommes à travailler ensemble lorsqu'ils ne se reconnaissent pas dans une même identité , une même culture , une même histoire . Vous oubliez un peu trop vite que la Bretagne avant d'être découpée en départements , avant d'être divisée , c'était un Pays indépendant et autonome , un pays un jour ou l'autre reprend toujours la place qu'il n'aurait jamais du perdre .
Bevet Breizh

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter