www.media-web.fr

La Région des Pays de Loire obtient un « AA » de l'agence Standard & Poor’s

L’agence de notation internationale Standard & Poor’s vient de confirmer, il y a quelques jours, la note « AA » de la Région des Pays de la Loire.

«Cette note reflète selon le communiqué de Standard & Poor’s* « le cadre institutionnel prévisible et équilibré des régions françaises ainsi que la gouvernance et la gestion financières "très positives" de la Région des Pays de la Loire. » indique un communiqué de la région. Jacques Auxiette, président de la Région des Pays de la Loire se félicite de cette analyse qui juge notamment les « bonnes performances budgétaires » et « la gouvernance et la gestion financières très positives » de la collectivité régionale grâce à « une stratégie budgétaire claire, à une prospective financière détaillée et réaliste, à une gestion de la dette et de la trésorerie prudente et optimisée ainsi qu’à une forte maîtrise des dépenses de fonctionnement rendue possible par la revue continue des politiques régionales et le suivi étroit des entités satellites et subventionnées ». L’agence de notation précise enfin qu’«alors que la Région devrait augmenter fortement son effort d’investissement en 2013-2014, elle a maintenu dans le même temps son objectif ambitieux de solvabilité » avec une capacité de désendettement qui est aujourd’hui de 3,7 années » conclut le communiqué de la Région.


Dans le document de l'agence, la perspective est stable », le scenario central prévoit aussi « aussi une capacité de désendettement proche de 5 ans pour 2015 ».

Le communiqué de l'agence Standard & Poor’s

Voir le document  publié par  l'agence 

« La perspective stable reflète notre scénario central selon lequel la Région maintiendra une épargne brute élevée et présentera ponctuellement des besoins de financement assez élevés, liés à l'accroissement de l'effort d'investissement. Nous considérons que la Région devrait respecter sa cible d'endettement avec une capacité de désendettement proche
des 5 années en 2015. À partir de 2015, la Région devrait présenter de légers excédents après investissement ou des besoins modestes. »
indique aussi Standard & Poor’s.

Suivent ensuite  deux scénarios :  optimiste et pessimiste. Dans le premier la Région maintient son endettemetn consolidé sous les 120 % de recettes de fonctionnement et parvient à un désendettement de quatre années. Dans le second, avec une «  moindre discipline budgétaire conduisant une augmentation des dépenses de fonctionnement plus élevée »  un accroissement des besoins de financement après investissements au-delà de 5% même après 2015 et la dette consolidée dépasserait largement et structurellement 120% des recettes de fonctionnement dès 2015.
Aucun des scénarios n'est préféré en ce moment, conclut l'agence.
 

23/10/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Jacques Auxiette commente les chiffres de l'emploi »
Article suivant : « Notre-Dame-des-Landes : nouvelle manifestation à Nantes »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter