www.media-web.fr

La réforme territoriale : coopération mais pas contrainte demande Philippe Grosvalet

Philippe Grosvalet, président (PS) du conseil général de Loire-Atlantique, a commenté la réforme territoriale le projet de loi de réforme territoriale présenté mercredi en conseil des ministres.

L'article 96 du projet de loi prévoit  « que certaines compétences d'un département soient automatiquement transférées à la métropole ».
« C'est inacceptable », juge le président PS du conseil général de Loire-Atlantique.
« Ces compétences concernent le rôle d'équilibre et de régulation des territoires qu'assument les départements», a-t-il déclaré. Les départements ne s'occuperaient plus que des solidarités sociales. « S'il y a transfert de ces compétences, cela doit passer par des conventions, et non par contrainte, sinon il y a un risque de voir une France à deux vitesse », indique Philippe Grosvalet  « les métropoles qui concentreraient les richesses, et les territoires voisins qui concentreraient les handicaps ».(Son département est concerné car il comprend Nantes).
Pour lui cette proposition est source de dépenses supplémentaires et il souhaite des améliorations de ce projet du gouvernement.
 
 

11/04/2013 | 0 commentaire
Article précédent : «  Des opposants au mariage homo manifestent à Nantes et bloquent un TGV »
Article suivant : « Trillard juge Cahuzac, Hollande, et les autres »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter