www.media-web.fr

La réforme des retraites pour les nuls

Ça y est ! Finie la retraite à 60 ans ! La réforme qui a fait descendre une partie des Français dans la rue l’automne dernier est entrée en vigueur le 1° juillet. Les effets sont progressifs jusqu’en 2018. Les salariés qui approchent de l’âge du départ se posent beaucoup de questions, d’autant que chaque cas est particulier. Les demandes d’information se multiplient auprès de l’agence retraite de St Nazaire.

Plus de 2000 futurs retraités du bassin nazairien, depuis le 1° juillet, ont franchi le seuil de la CARSAT** (nouvelle appellation de la CRAM depuis l’an dernier). Un bond de 10 %. La plupart pousse la porte de la caisse d’assurance retraite pour se renseigner sur leurs droits à l’heure de l’application du nouveau système de calcul.
En majorité ce sont des plus de 55 ans qui viennent de recevoir leur Estimation Indicative Globale (IEG) qui les informe de leur âge de départ à la retraite, et de leurs revenus. Egalement beaucoup plus de trentenaires et de quarantenaires. En effet à partir de 35 ans, chaque salarié reçoit tous les 5 ans un relevé individuel de situation indiquant le nombre de trimestres acquis. Ils viennent pour poser des questions ou rectifier des erreurs qui ont pu être commises.
« D’habitude juillet et août sont 2 mois creux, mais là, on a bien senti l’effet de la réforme » commente Sébastien Couillaud le responsable de l’agence sur le boulevard Gambetta. « C’est compliqué pour les gens mais c’est aussi difficile pour nous. Plusieurs règles se superposent et s‘enchevêtrent » continue-t-il. « Il faut vraiment faire du cas par cas, être pédagogue, et surtout donner de bons conseils. On n’a pas le droit à l’erreur. C’est toute une carrière qui se joue. » D’ailleurs 2 assistants techniques dédiés aux cas complexes ont été embauchés. Et certaines situations sont en effet épineuses. « Même si c’est marginal, plusieurs personnes qui étaient parties en retraite anticipée ont même dû revenir travailler » constate David Bonpoil, un des assistants techniques.

Ce qu’il faut savoir

La nouvelle loi prévoit avant tout que l’âge légal pour pouvoir prétendre à une retraite à taux plein (une carrière complète) passe de 60 à 62 ans. Une application progressive qui concerne ceux qui sont nés après le 1° juillet 1951. L’âge légal sera repoussé de 4 mois tous les ans jusqu‘en 2018. Ainsi quelqu’un né en 1952 devra travailler jusqu’à 60 ans et 8 mois. Et ainsi de suite jusqu’en 2018 où tout le monde devra partir à 62 ans minimum. En cas de carrière incomplète, la durée de cotisations peut s’allonger jusqu’à 67 ans (contre 65 ans auparavant). Une mesure qui touche majoritairement les femmes, qui ont des emplois plus précaires et perdent des trimestres en s’arrêtant pour élever leurs enfants.
La retraite anticipée est toujours possible, mais à certaines conditions. Il faut avoir 55 ans minimum et avoir cotisé plus que les autres, 43 ans.
On peut également bénéficier d’une retraite anticipée pour cause de pénibilité du travail, mais pas avant 60 ans. Il faut avoir été reconnu par la CPAM comme souffrant d’une incapacité permanente de plus de 20 % liée à son activité. Entre 10 et 20 %, une commission étudie le dossier et le demandeur doit prouver qu’il a été exposé à un danger pour sa santé pendant au moins 17 ans.

Une vraie jungle dans laquelle il est facile de se perdre, où chacun est un cas particulier. N’hésitez donc pas à vous faire accompagner par votre caisse d‘assurance retraite.

**CARSAT (Caisse d’Assurance Retraite et Santé au travail), 17 boulevard Gambetta à St Nazaire.
Elle gère les retraites de 70 % des actifs (le régime général)
Accueil ouvert de 8 h 30 à 12h du lundi au vendredi. Rendez-vous personnalisé de 8 h 30 à 16h. Permanence sur rendez-vous à Guérande, St Brévin, Pornic, Pontchâteau et Savenay.
Tel : 3960 depuis un poste fixe classique ou 0 971 103 960 depuis une box ou un téléphone mobile.
Internat : http://www.carsat-pl.fr

 

Auteur : GG | 01/09/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Fête de la rose : « les primaires sont dans vos mains ! » »
Article suivant : « 14 conseillers régionaux soutiennent Martine Aubry »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter