www.media-web.fr

La Loire-Atlantique à la Bretonne, ça avance !

Ce week-end près de 150 personnes, élus Bretons, des Pays de la Loire, et des membres d’associations se réunissaient à Nantes pour parler de la réunification de la Bretagne. Les participants vont écrire à Emmanuel Macron pour l’obtention d’un référendum sur la réunification de la Bretagne. Breizh Civic Lab organisait ce colloque avec l’association À La Bretonne.

Pour le député du Finistère Erwan Balanant « la population est très positive par rapport à l’avenir de la Bretagne et la réunification et à la volonté de débattre sur les institutions. Il faut commencer par un référendum en Loire-Atlantique, si c’est non, voilà, si c’est oui, on continue ».

Sandrine Josso députée de Loire-Atlantique se dit très satisfaite : « En compagnie de mes collègues députés et représentants locaux, ce premier laboratoire visant à débattre de la réunification de la Bretagne avec cinq départements a été constructif au-delà des clivages. » Un consensus absolu étant donné que la Loire-Atlantique doit faire partie de la région Bretagne, et cela, sans déséquilibrer les autres régions. La Bretagne à cinq départements est un poids économique, culturel et environnemental face à l'Europe.

Anne Brunet Députée de Loire-Atlantique « Je suis attachée à l’implication citoyenne. Je souhaite ce référendum et ce débat : il faut y impliquer tous les citoyens.es sur cette question. »

Philippe Grosvalet, Président du Conseil Départemental de Loire-Atlantique « La Loire-Atlantique sera signataire d’une demande de referendum à Emmanuel Macron et cofinancera des études si besoin. La pétition de plus de 100.000 signatures est historique et considérable. »

Caroline Glon, Conseillère municipale de La Baule « L’initiative citoyenne doit être privilégiée et les comités de quartiers sont ouverts aux propositions des habitants. La participation citoyenne est dans l’ADN des Bretons. »

Au cours de la journée de samedi, la ville de Nantes a précisé mettre le Gwenn ha dans la cour de la mairie la première quinzaine de décembre. C’était un engagement de Johana Rolland pour sa campagne électorale.

12/10/2020 | 3 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 13 octobre 2020 à 10h20 par Chevallier
Non à ce retour en arrière dénué de bon sens.
J'aime la Bretagne mais pas du tout l'impérialisme breton.

S'il y a référendum c'est pour demander la fusion des régions Bretagne et PDL pour créer une région Grand-Ouest.
#2 - Le 13 octobre 2020 à 10h53 par Fagon Teneau Martine, 44 La Baule
Partante pour la réunification !
#3 - Le 17 octobre 2020 à 14h07 par Lemere
Non à la réunification, oui au référendum pour qu'on en finisse une fois pour toutes.

Mais à mes amis qui prônent la réunification, ayez en mémoire le Brexit.

Oui à une régionalisation digne de ce nom, mais pas à la division.
Un grand ouest adminisrtratif avec Normandie/Bretagne / PdL, d accord.

Mais non à celle proposée sur la base d'une culture qui s'apparentera plus à une religion qu'autre chose. Un masque pour cacher un désir d'indépendance vis à vis de la France.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter