www.media-web.fr

La gifle des électeurs à la classe politique

La tribune de Jacline Mouraud, figure des "gilets jaunes", candidate à la présidentielle de 2022 en tant que représentante de "la France ordinaire"
Jacline Mouraud
Jacline Mouraud

«Les résultats des élections régionales de ce jour nous enseignent profondément sur l’évolution de la vie politique française. Aujourd’hui, l’abstention atteint des records.

La France et les Français vivent une crise démocratique majeure, de la représentation politique locale, régionale et nationale. Les élus quels qu’ils soient, deviennent illégitimes aux yeux des électeurs. La bienséance et le taux d’abstention à près de 68% leur intiment donc d’adopter un profil bas, de faire preuve d’humilité et d’avoir la victoire modeste.

Nous devons tous prendre conscience que nous sommes en face d’un débat entre la démocratie des urnes et la démocratie de la rue. L’abstention doit être considérée comme un vote « avec les pieds ». Les électeurs ont un sentiment d’impuissance publique et perçoivent la classe politique comme travaillant pour sa propre réélection et non travaillant à l’amélioration générale des conditions de vie de la population. Ce serait une erreur considérable de croire que les Français ne s’intéressent pas à la politique. Au contraire! Ils sont simplement écoeurés par les fonctionnements et les pratiques de leurs dirigeants.

Cette abstention appelle une grande réforme politique de décentralisation administrative, qui puisse apparaître comme utile, compréhensible et en faveur de tous les Français. Pour retrouver la légitimité des urnes, les femmes et hommes politiques doivent montrer qu’ils ne se battent pas pour obtenir des places pour des petits arrangements entre amis. Le peuple ne le supporte plus.

Les politiciens vont s’employer à coup sûr à transférer la responsabilité de l’abstention sur les électeurs. La réalité est tout autre: ils ne savent pas se renouveler, ne respectent pas leur parole et ne proposent aucune solution en lien avec les attentes réelles des électeurs.

Tant que le peuple des gens ordinaires, de la majorité silencieuse et même des Gilets Jaunes pacifiques ne sera pas représenté, les élections seront boudées, les citoyens renâcleront à se déplacer et ils refuseront les mêmes candidats débitant les mêmes discours remplis des mêmes promesses avec le même mépris qui laisseront la place aux mêmes désillusions.

Nous entrons dans l’ère de l’électeur exigeant. »

Auteur : JM | 30/06/2021 | 2 commentaires
Article suivant : « Élection présidentielle : les dates retenues »

Vos commentaires

#1 - Le 30 juin 2021 à 19h25 par Emma le retour, Pornichet
Quand on regarde la représentation graphique du Conseil Régional PACA: que du bleu, pas de rouge, pas de rose, pas de vert, pas de jaune. Il y a comme un petit parfum de totalitarisme qui , si on est lucide, fait peur et peut interroger chacun sur sa responsabilité à réagir.
Les réflexions de cette dame sont tout à fait pertinentes à condition qu'elle ne soit pas elle-même manipulée par ces politiciens dont elle parle.
#2 - Le 08 juillet 2021 à 17h35 par Candidat
Madame Mouraud

Nous attendons avec impatience votre candidature officielle aux présidentielles.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter