www.media-web.fr

L’Etat se penche sur la sécurité des débits de tabac

Vols à mains armée, cambriolages, escroquerie..., les débitants de tabac sont parfois les cibles de malfaiteurs. En Loire-Atlantique, 87 faits commis au détriment des débitants de tabac ont été recensés pour l’année 2015. Pour renforcer la sécurité de ces lieux, débitants de tabac et pouvoirs publics s’engagent pour renforcer la sécurité.
Bureau de tabac photoKD
Bureau de tabac photoKD

Henri-Michel COMET, préfet de la région des Pays de la Loire, préfet de la Loire-Atlantique, le Colonel Didier MARCONNET, commandant la région de gendarmerie des Pays de la Loire, commandant le groupement de gendarmerie départementale de la Loire-Atlantique, le Contrôleur Général, Jean-Christophe BERTRAND, directeur départemental de la sécurité publique de la Loire- Atlantique, et Philippe GLORY, président de la chambre syndicale des buralistes de la Loire- Atlantique, signeront une convention le jeudi 17 décembre à la préfecture de Loire-Atlantique.

Avec cette convention, la chambre syndicale des buralistes de la Loire-Atlantique et les pouvoirs publics conjuguent leurs efforts afin de prévenir et de lutter plus efficacement contre les atteintes envers les commerces de débits de tabac.

Des actions concrètes

Une politique rigoureuse de prévention est mise en œuvre à cet effet autour de trois piliers : l’alerte, la sécurisation et la sensibilisation.

- Un réseau d’alerte

Les professionnels victimes d’actes délictueux s’engagent à informer sans délai les forces de sécurité (gendarmerie ou police selon le cas) de tout fait qui vient de se commettre.

De son côté, la chambre syndicale des buralistes de la Loire-Atlantique sensibilise ses adhérents sur la nécessité d’une information la plus rapide possible aux forces de sécurité, de tout fait suspect, afin de faciliter la recherche des auteurs des faits.

Afin de favoriser la coopération avec les forces de l’ordre, au niveau de chaque brigade et commissariat, un correspondant, qui est l'interlocuteur privilégié des commerçants, est désigné. Il est informé des faits et comportements jugés anormaux par le débitant (comportement laissant penser à un repérage, achats massifs de jeux à gratter, etc. ...).

- Un partenariat en matière de prévention situationnelle

Afin de prévenir tout acte délictueux, le groupement de gendarmerie départementale et la direction départementale de la sécurité publique disposent de référents sûreté chargés de conseiller et d'orienter les professionnels en matière de sécurisation des sites.

Ces référents sûreté répondent à toute sollicitation pour établir sur place un diagnostic de sûreté et apporter des conseils techniques. Ils animent des réunions afin de sensibiliser les nouveaux commerçants aux risques encourus. Ils présentent les moyens de protection pouvant être mis en œuvre et apportent les conseils utiles sur les bonnes pratiques.

Des consignes simples pour les commerces

Afin d’aider les forces de l’ordre dans leur travail, les commerçants peuvent facilement adopter quelques mesures simples et préventives comme :

• Vider quotidiennement sa caisse afin d’y laisser un minimum d’argent,

• Pour les transports de fond : varier les itinéraires, les heures de remise, en effectuant des remises fréquentes mais de faible montant,

• Stationner son véhicule à des endroits différents avant l’ouverture de son magasin,

• Être vigilant lors de la fermeture de son commerce,

• Communiquer son absence aux autres commerçants ainsi qu’à ses voisins,

• Ne pas hésiter à signaler toute présence suspecte à la police ou la gendarmerie en appelant immédiatement le 17.

Stop cambriolages", une application mobile simple et efficace !

Dans le cadre de la lutte contre les cambriolages, une application smartphone intitulée « Stop Cambriolages » existe. L’ensemble des utilisateurs sur plates-formes Androïd (Google) et IOS (Apple) peuvent la télécharger gratuitement.

Ce procédé moderne d'alerte pour les usagers et d'information pour les utilisateurs permet de lutter contre les cambriolages et d'aider le citoyen à protéger son domicile et sécuriser ses biens. En effet, cette application gratuite comporte tous les conseils et réflexes à adopter pour éviter un cambriolage. Elle permet également, au sein d’un département, de diffuser des alertes à la population.

17/12/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « Les Républicains 44 : François Pinte annonce sa candidature à sa propre succession »
Article suivant : « Loire-Atlantique : 2èmes Rencontres départementales du service civique »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : 0609309562  |   Nous contacter