www.media-web.fr

L’avocat de Sarkozy apporte un démenti formel aux accusations de Takieddine

Nicolas Sarkozy a opposé mardi un « démenti formel » aux nouvelles accusations de Ziad Takieddine sur un financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007, en mettant en cause son « absence de crédibilité » et en promettant des « poursuites judiciaires », selon un communiqué de son avocat.

« Une fois encore et toujours à quelques jours d'une échéance électorale, Mediapart tente de salir Nicolas Sarkozy par des allégations aussi mensongères aujourd'hui qu'elles l'étaient hier, en publiant une interview de Ziad Takieddine », a réagi l'avocat de l'ancien chef de l'État, Thierry Herzog. « Nicolas Sarkozy oppose un démenti formel à ces nouvelles accusations », poursuit-il. Selon lui, « l'absence de crédibilité » de Ziad Takieddine « a été maintes fois démontrée et il a d'ailleurs déjà été condamné à plusieurs reprises, notamment pour diffamation ».

Me Herzog joint à son communiqué des déclarations sur procès-verbal de Ziad Takieddine dans l'enquête ouverte après la plainte pour faux de Nicolas Sarkozy contre Mediapart, qui avait diffusé une note accréditant un financement libyen. Ziad Takieddine y affirme qu'il n'avait « plus rencontré monsieur Sarkozy » depuis qu'il l'avait vu en novembre 2003 au ministère de l'Intérieur. Or, dans l'interview à Mediapart, il évoque une remise de fonds directement à Nicolas Sarkozy peu avant l'élection de 2007. « Chacun pourra ainsi se faire une idée précise de la crédibilité à devoir donner au témoignage de Ziad Takieddine, relatant pour la première fois des faits qui se seraient prétendument déroulés de novembre 2006 à janvier 2007, soit il y a bientôt dix ans. Des poursuites judiciaires seront donc engagées en réponse à cette manipulation grossière », ajoute Thierry Herzog.

Auteur : source AFP | 16/11/2016 | 1 commentaire
Article précédent : « La rose bleue de Marine Le Pen »
Article suivant : « Révélation Mediapart : «J’ai remis trois valises d’argent libyen à Guéant et Sarkozy» explique Takieddine dans une interview filmée. »

Vos commentaires

#1 - Le 16 novembre 2016 à 12h01 par michel bailly, Bouguenais
Bonjour,
Bygmalion ...
Financement lybien ...
L'homme africain ...
Les ancêtres gaulois ...
La crainte des hordes d'électeurs centristes (sic émission tv) ...
Bayrou pris comme épouvantail à chasser des électeurs de qui nous savons ...
La tranche de jambon, la double ration de frites ...
Les leçons assénées, aux uns et aux autres, lors des deux premiers débats télévisés ...
Etc ... etc ...
Tous les jours de l'année, matin, midi et soir, rien que ça. Rien qui devient trop.

TROP C'EST TROP, FOUTEZ-NOUS LA PAIX !!!

La France a besoin d'un Président de la République qui LA gouverne, LA réforme, LA représente de manière apaisée à l'abri de tout ce tintamarre de casseroles ... "sarkozyennes et hollandiennes".

Michel Bailly
Bouguenais

Dernière minute :
Macron, de gauche, qui devient le centre du débat de la campagne pré-présidentielle, il y a quelques instants et va , ne doutons pas, occuper l'espace aux premiers rangs duquel ... une bonne 1/2 heure demain lors du 3ème débat de la primaire de la droite et du centre à la télévision publique (nos impôts).
Trop, c'est trop ...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter