www.media-web.fr

Johanna Rolland est officiellement la 135e maire de Nantes

Victorieuse dans les urnes dimanche 30 mars lors du second tour des municipales, la première adjointe du municipe sortant a dirigé ce 4 avril son premier conseil, qui l’a nommée officiellement.

Ça y est, Johanna Rolland est devenue la première femme maire de Nantes, la 135e personne très exactement à occuper cette fonction. Elle succède donc à Patrick Rimbert, qui assurait l’intérim depuis mai 2012 et la nomination de Jean-Marc Ayrault à Matignon. Depuis mardi 2 avril, l’ex Premier ministre est de nouveau Nantais. Mais il n’était pas présent pour l’élection officielle de sa dauphine au poste qu’il occupa de 1989 jusqu’à la dernière présidentielle donc.
La séance, qui a duré un peu plus de deux heures et qui était retransmise en direct sur le site internet de la ville, a vu les 51 conseillers (sur un total de 65) de la liste majoritaire voter pour Johanna Rolland, pendant que les 14 conseillers de l’opposition, emmenée par Laurence Garnier, votaient contre.
Pour la nomination des adjoints, deux bulletins litigieux ont été dénombrés, ainsi que treize nuls, soit 50 bulletins exprimés, qui ont ainsi permis l’adoption de cette nouvelle majorité. En fin de conseil, Laurence Garnier, qui a obtenu 43,78% des suffrages exprimés au second tour, a déploré qu’une télévision locale (Télénantes), publie ces éléments sur son compte Twitter, avant la proclamation officielle des  adjoints, de leur hiérarchie et de leurs fonctions. De plus, Laurence Garnier a indiqué que ce nombre était trop important, et qu’il aurait fallu - à l’instar de Nantes Métropole - qui passe de 33 à 20 sièges, le réduire.
Auparavant, la candidate de droite avait souhaité que l’alliance des socialistes avec les écologistes ne nuise pas à certains projets, Notre-Dame-des-Landes en particulier. Si Jean-Marc Ayrault était absent, l’AFP déclare qu’il a félicité chaleureusement son ancienne assistante parlementaire, la nouvelle maire de la sixième ville de France, Johanna Rolland.
Comme le veut la loi, les indemnités des uns et des autres ont ainsi été déclarées :
- maire : 5 542€ bruts ;
- adjoints : 1 438€ bruts ;
- conseillers municipaux titulaires d’une délégation : 968€ bruts ;
- conseillers municipaux : 271€ bruts.

 

Auteur : JR | 04/04/2014 | 0 commentaire
Article précédent : « Cap Atlantique honore ses agents »
Article suivant : « Préfailles Municipales 2014 les résultats du premier tour »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter