www.media-web.fr

Jean-Claude Pelleteur Président de l’association Néopolia passe la main

Pendant plus de 10 ans Jean-Claude Pelleteur a présidé à la destinée du réseau Néopolia. Jean Claude Charrier va lui succéder à partir du 1er octobre prochain.
Jean Claude Pelleteur
Jean Claude Pelleteur

Le sportif Jean-Claude Pelleteur, président de Néopolia que l’on croise souvent faisant son jogging dans les rues de Pornichet a décidé de prendre sa retraite pour se consacrer, s’il est élu à une autre forme de gestion, celle de sa Ville.
Le réseau Néopolia regroupe aujourd’hui 165 PME et « pèse » 13 000 emplois.

Pour Jean-Claude Pelleteur Néopolia est une entreprise « atypique pilotée par des chefs d’entreprises qui ont voté à l’unanimité pour son successeur Jean-Claude Charrier. Je peux partir très serein après une gouvernance qui a fait ses preuves depuis plusieurs mois »


Jean-Claude Pelleteur a expliqué que le réseau Néopolia était exportable dans d’autres régions puisque la région Ile-de-France a passé une commande à Néopolia pour convaincre ses chefs d’entreprises que le modèle Néopolia est réalisable dans leur région.

Jean-Claude Pelleteur a regretté le dossier Viking River Cruise qui n’a pu aboutir, 28 millions d'euros par cinq bateaux « on n'a pas été capables de se mettre au niveau du prix et le calendrier a joué contre nous, si on avait été un peu plus incisifs en début d'année 2013 le calendrier ne se serait pas retourné contre nous. »

Jean-Claude Pelleteur a également exprimé sa déception dans le dossier EMERGENCE un appel d’offres de l’état auquel Néopolia a répondu. « On était les seuls à avoir répondu, on a dépensé beaucoup d’énergie mais je crois qu’avec les énarques parisiens on ne parle pas le même langage. » L’objet du marché était de structurer la filière industrielle des PME PMI pour les énergies marines renouvelables et de travailler avec les donneurs d’ordre pour que les PME de la région puissent prendre des marchés.

Néopolia proposera des petits navires pour l’entretien des éoliennes. « On travaille en co développement avec Alsthom sur des berceaux de transport, sur l’enveloppe en composite de la nacelle, sur l’hellypad, la structure qui reçoit l’hélycoptère au-dessus de la nacelle. Les usines se situant bord à quai à Montoir, des entreprises de Néopolia répondront et bénéficieront de marchés de composants mécaniques. « On travaille sur le sujet, ça va amener un accroissement de chiffre d’affaires » souligne Jean-Claude Pelleteur.

Le nouveau Président Jean-Chaude Charrier est depuis le début dans l’aventure Néopolia, il est plus dans le monde de l’aéronautique et gère une entreprise qui se nomme Mecalia. Mecalia, société d’ingénierie mécanique créée en mai 2007, filiale de la Société EIS (Europe Industries Services) est spécialisée dans l’étude et la réalisation d’outillages mécaniques, (production, intégration, contrôle, etc.).

Jean-Claude Charrier a expliqué qu'il n'entend pas révolutionner Néopolia :« On est sur des bases solides, on va poursuivre le travail avec nos donneurs d’ordre (Airbus, Alstom, Aerolia, STX) avec la mutualisation des compétences. On peut répondre à de gros marchés, on a besoin de nos clients et ils ont besoin de nous. » Néopolia souhaite également convaincre d’autres PME d’intégrer le réseau.

De nombreuses personnalités du monde économique et politique sont venues saluer le travail réalisé par Jean-Claude Pelleteur et l’association Néopolia.

www.neopolia.fr

Jean-Claude Pelleteur et le sénateur Trillard
Jean-Claude Pelleteur et le sénateur Trillard
Auteur : JBR | 30/09/2013 | 2 commentaires
Article précédent : « Cap Atlantique : La gestion des zones d’activités pose problème »
Article suivant : « Jussie : la CARENE en renfort »

Vos commentaires

#1 - Le 01 octobre 2013 à 08h41 par Maryse, Pornichet
Bref il part sur deux énormes échecs,( VRCruise et émergence) faut se faire du souci pour la ville qu'il veut conquérir! Mais va encore falloir faire des efforts d'expression, le discours, c'est plutôt pas bon.
c'est rigolo quand même que la politique il la considére comme un passe temps et non une vraie charge: Belliot lui apprendra certainement!
#2 - Le 07 octobre 2013 à 16h39 par Anthony, Pornichet
@michel de la baule,

Où voyez-vous des problèmes d'expression dans ces extraits du discours de monsieur Pelleteur ? J'ai eût le plaisir d'assister à la passation de flambeau et je peux vous dire que monsieur Pelleteur a su tenir son auditoire sans problème d'expression, contrairement à monsieur Belliot qui même avec un discours écrit n'arrive pas à aligner deux mots sans bafouiller, se tromper ou digresser ... Certes certains projets pilotés par Néopolia ont pour le moment connu un petit coup de frein, car si vous aviez toutes les informations en main, vous sauriez que les dossiers ne sont pas fermés et que des négociations sont toujours en cours entre le réseau et d'autres entreprises. A la tête de Néopolia, monsieur Pelleteur a su fédérer autour de lui des dizaines d'entreprises parfois concurrentes entre elles, dans un esprit de conquête de nouveaux marchés novateurs. Il a réussit aussi à travailler en collaboration étroite et intelligente avec de nombreuses administrations (conseil général, conseil régional, chambre de commerce, préfecture, municipalités, ministères ...) tout cela dans un esprit de dialogue, d'écoute et de proposition. C'est à un homme comme lui que nous devrions confier les clés de la ville et non redonner mandat à un homme qui n'écoute personne, qui prend des décisions ayant des effets à long terme pour pornichet sans se soucier un seul instant de la cohérence par exemple an matière d'urbanisation. Je ne vois pas d'allusion à un passe temps ni dans cet article ni dans les actes de monsieur Pelleteur au quotidien. Si vous voulez dénigrer pour dénigrer, soit si cela vous occupe, mais il serait bon pour tout le monde que le débat s'élève un peu et que vous fournissiez des arguments incontestables plutôt que de diffuser de fausses informations à la limite de la diffamation......

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter