www.media-web.fr

Islam : Les Républicains mettent le voile sur leurs débats

Pour la première réunion après le congrès fondateur, les cantines scolaires et le voile sont au menu d'un débat de l'UMP ce jeudi, sans représentants du culte musulman. Ceux-ci craignent « tout amalgame et toute instrumentalisation ». Ce qui devait être « une journée sur l'islam » annoncée par le président du parti, se transforme en huis-clos.
L'UMP débat sur le voile à huis-clos
L'UMP débat sur le voile à huis-clos

Alain Juppé, Bruno Le Maire et François Fillon seront absents pour le débat :«Soit ils assument ce débat et ils le rendent public, soit on considère qu’il est mal venu, mal formulé et on l’annule. Mais ce huis-clos est la pire des solutions » regrette une juppéiste citée par Libération.
« Assimiler les gens, effacer les origines, couper les racines n’a pas de sens, ni sur le plan moral ni sur le plan humain ni sur le plan du réalisme » explique Alain Juppé qui veut construire une « identité heureuse ».
Nicolas Sarkozy souhaite l'« assimilation » : soit la loi (y compris la laïcité) et la culture.

À voir et à manger

Concernant le voile, Nicolas Sarkozy, Henri Guaino et Nathalie Kosciusko-Morizet veulent interdire les signes religieux ostentatoires dans les universités, (comme  dans les écoles, collèges et lycées publics). Lydia Guirous* milite pour cela, elle est la nouvelle porte-parole du parti.
« Faut-il vraiment s’acharner sur les voiles des mamans d’élèves qui accompagnent les sorties scolaires à la tour Eiffel ? » avait demandé Gérald Darmanin, chargé avec Henri Guaino de préparer la réunion sur l’islam.
Pour Alain Juppé « Il faut arrêter de dire que porter un foulard sur la tête est un scandale ! ». Il « prêche » pour des «  accommodements raisonnables ».

Les UMP ne sont pas favorables aux menus halal ou casher. Pour les plats de substitution. Quand le maire de Chalons-sur-Saône, Gilles Platret les avait supprimés  Nicolas Sarkozy l'avait soutenu. Mais François Fillon Alain Juppé. Henri Guaino  Bruno Le Maire contestent : « Un enfant qui ne veut pas manger de porc ne doit pas être exclu de l’école publique », martèle le maire de Bordeaux.


*auteur d’Allah est grand, la République aussi, JC Lattès

04/06/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « La corrida recule devant la justice »
Article suivant : « Les Républicains sont loin d'être « une armée » »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter