www.media-web.fr

Internationaux de France de Match Racing : Trophée Manu Minard

Du vent, du soleil et du spectacle au rendez-vous pour cette épreuve de haut-niveau, de grade 1, organisée par l’APCC ! Validation des 10 premiers flights du round robin.

Les favoris ont été au rendez-vous pour cette première journée de qualifications. L’italien Simone Ferrarese, fait une belle entrée en matière avec ses 6 victoires sur 7 matchs disputés. Le néozélandais Laurie Jury, 6e mondial a fait très fort également avec pas moins de 5 victoires sur 6.
Du côté des français, les coureurs de l’APCC se sont mis en difficulté. Rien n’est encore joué mais ils n’ont plus le droit à l’erreur s’ils veulent passer en quart de finale.

Des conditions favorables

Eole ne s’est pas fait prié, puisque dès 10h ce matin le vent soufflait régulièrement à 10 nœuds de moyenne de secteur N/NOuest et sous le soleil s’il vous plait. Dans l’après-midi le comité de course a dû faire face à un vrai casse-tête : le vent s’est mis à osciller régulièrement en direction et en pression obligeant l’équipe d’organisation à opérer plusieurs changements de parcours et reporter le flight 6. La fin de journée se clôture finalement à l’heure dans des conditions optimales. Les spectateurs, venus en nombre, ont pu observer des duels serrés de haut vol.
 

Un round robin soutenu

Les quatre coureurs du World Match Racing Tour, présents à Pornichet nous ont offert un véritable spectacle sportif. Laurie Jury et son équipage, en grande forme, ont frôlé de peu le sans-faute avec cinq victoires sur six. Ils prennent la tête du classement provisoire alors qu’elle aurait dû être remportée par Simone Ferrarese. L’équipage italien totalisant 6 victoires est parti à la faute et au contact contre Damien Iehl sur son dernier match dans le flight 10. Cette erreur leur a couté à tous deux une pénalité de 0,5 points au classement provisoire. Cela reste malgré tout son plus beau départ ; Simone Ferrarese sera un adversaire à suivre lors de ces prochains jours.
Du côté français, Damien Iehl et Mathieu Richard se sont mis en difficulté. Le changement de configuration de leur équipage impose une optimisation des réglages parfois plus longue que prévue.

Mathieu Richard revient avec nous sur cette journée : « Aujourd’hui c’était une mauvaise journée pour nous. On perd 5 matchs sur 8. On a eu du mal à rentrer rapidement dans la course. Il y a encore quelques réglages à améliorer et surtout il faut que l’on augmente vraiment notre niveau de jeu. On a tout le potentiel pour le faire. C’est l’ensemble de notre jeu qui reste à perfectionner.Rien n’est encore joué, il y a les derniers flights puis les repêchages ».
Damien Iehl s’en sort aussi avec deux victoires sur cinq malgré sa pénalité sur leur dernier match pouvant faire mal. Les équipages de l’APCC restent quand même dans la course, plus motivés que jamais pour gagner à domicile.
Le niveau de cette 11e édition est assez homogène et très serré. Les coureurs se sont suivis de près sur chaque match, tous les pronostics sont encore possibles à cette heure-ci.
Demain le round robin continue avec 7 derniers flights. Si les conditions météos se maintiennent le comité de course lancera probablement les phases de repêchage vers 16h.  en direct sur www.ifmr.fr .

Source : Communiqué de l'APCC
 

18/09/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Mathieu Richard et son équipage sont les grands vainqueurs des Internationaux de France de Match Racing »
Article suivant : « Voile : Championnats du monde de SL 16 à La Baule »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter