www.media-web.fr

Internationaux de France de Match Racing :Le Suisse Eric Monnin remporte la victoire sur le plan d’eau de Pornichet

Dernière journée intense hier sur cette édition 2016 des Internationaux de France de Match-Racing avec des matchs à foison dans des conditions parfaites. Avec un vent léger en fin de matinée, forcissant sur la fin de journée, les coureurs encore en lice ont ainsi pu naviguer dans toutes les conditions.

Au final, c’est le Suisse Eric Monnin qui, après un suspense intense, emporte la victoire face à Damien Iehl, 3 victoires à 2. Du côté de la petite finale, c’est un certain Loïck Peyron qui s’est imposé par 2 victoires à 0 contre Maxime Mesnil.

Eric Monnin :

« Ces Internationaux de France sont une épreuve géniale, qui nous change un peu du World Tour. C’était une épreuve magnifique avec une finale juste impressionnante. Les matchs se sont joués le couteau entre les dents, cela me rappelait d’ailleurs la concentration et l’implication que l’on avait en monocoque. C’est vraiment super, une grande réussite. Les nouveaux bateaux ont apporté un vrai plus, malgré un petit temps d’adaptation, au début c’est vraiment la conduite du bateau qui faisait la différence, mais après ça revient à du pur Match-Racing. Effectivement cela prend un peu de temps mais on a prouvé que malgré les dires de certains, on peut aussi faire des duels de virement en multicoque. On s’est vraiment fait plaisir tout du long à matcher sur de tels bateaux. »

Loïck Peyron :

« Une compétition magnifique, c’était super bien, autant pour les coureurs que pour le public qui est venu nombreux assister à nos ébats dans la baie de Pornichet. Depuis le temps que l’on avait envie de voir des Internationaux de France en multicoque, c’est maintenant chose faite, et j’en suis vraiment ravi. Ces petits bateaux là sont vraiment très efficaces dans ce type d’épreuve, ce sont de très bons supports malgré leur âge, et en parlant d’âge, les vieux se sont plutôt bien défendus aussi, on a réussi à décrocher une troisième place. Comme toujours on aurait pu faire mieux mais on a fait beaucoup d’erreurs aujourd’hui et en voile, le principe, c’est que celui qui fait le moins d’erreurs gagne, du coup nous n’avons pas gagné. En tout cas c’était très sympathique de pouvoir voir et participer à autant d’action, les départs étaient vraiment sportifs, comme toutes les manœuvres, la moindre erreur se payait cash. »

07/08/2016 | 0 commentaire
Article précédent : « Jean d’Artigues va traverser l’atlantique dans un fauteuil »
Article suivant : « Tour de France à la voile 2016 : un super final ! »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter