www.media-web.fr

Halte à la bronchiolite

L'épidémie de bronchiolite a débuté dans la région des Pays de la Loire. Comment l’éviter et que faire pour la soigner. L'Agence régionale de santé rappelle des bons gestes à adopter.

Chaque hiver, la bronchiolite touche près de 30 % des enfants de moins de 2 ans.
C’est une maladie des petites bronches dûe à un virus répandu et très contagieux. Elle débute par un simple  rhume et une toux qui se transforme en gène respiratoire, souvent accompagnée d'une difficulté à  s'alimenter.
Le virus se transmet par la salive, les éternuements, la toux, le matériel sali par ceux-ci et par les mains.
Le rhume de l'enfant ou de l'adulte peut entrainer la bronchiolite du nourrisson.

Limiter la transmission du virus
Afin de prévenir la diffusion des virus, il est conseillé de recourir à des gestes simples permettant de limiter la  transmission des microbes :
- se laver systématiquement les mains à l’eau et au savon avant de s’occuper d’un bébé ;
- éviter d’emmener le nourrisson dans des lieux publics où il pourra se trouver en contact avec des
personnes enrhumées (transports en commun, supermarchés, hôpitaux, etc.) ;
- éviter d’échanger les biberons, sucettes, couverts non nettoyés ;
- aérer la chambre du nourrisson chaque jour ;
- quand on est enrhumé, il est souhaitable de porter un masque (en vente en pharmacie) avant de
s’occuper d’un bébé et d’éviter de l’embrasser sur le visage.

Que faire si l’enfant est malade ?

Consulter un médecin
Si l’enfant présente des signes de bronchiolite (gêne  respiratoire et difficulté à s’alimenter), il faut l’emmener  voir rapidement son médecin traitant.
Sur les services d’urgences
- Les urgences pédiatriques accueillent en  priorité les enfants de moins de 3 mois et ceux  adressés pour signes de gravité par le  médecin consulté.
- En cours d'épidémie, les urgences  pédiatriques risquent d'être encombrées avec  des délais d'attente longs pour les nourrissons  ne présentant pas de signes de gravité.

En cas de difficultés à joindre le médecin traitant, ou en dehors des heures d’ouverture des cabinets  médicaux, il faut composer le 15 pour avoir un avis médical afin d’orienter l’enfant de manière appropriée.

Soigner l’enfant
Durant la maladie, voici les gestes à adopter pour favoriser la guérison de l’enfant :
-désencombrer le nez du nourrisson avec du sérum physiologique en cas de rhume ;
- coucher le bébé sur le dos en mettant un petit coussin sous son matelas pour le surélever ;
- donner régulièrement à boire à l’enfant ;
- désencombrer régulièrement le nez, particulièrement avant les repas et utiliser des mouchoirs  jetables ;
- arérer la chambre de l’enfant et veiller à ne pas trop le couvrir ;
- ne pas exposer l’enfant à la fumée du tabac.
L’enfant sera, dans la plupart des cas, guéri au bout de 5 à 10 jours et toussotera pendant 2 à 3 semaines.


Plus d’informations :

Consultez la brochure de l’INPES consacrée à la bronchiolite : télécharger surhttp://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/613.pdf

01/12/2014 | 0 commentaire
Article précédent : « Pinar Selek rejugée en Turquie »
Article suivant : « Nicolas Sarkozy élu président de l’UMP »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter