www.media-web.fr
  • 2020

Grand débat : pourquoi vous cache-t-on le rôle du club-Bilderberg ?

À l'heure du grand débat, une chose n'est jamais évoquée, l’influence du club des Bilderberg dans le monde. Lors de l’expression collective, il conviendrait de mettre à l’ordre du jour qu’un candidat à la présidence de la République ou à un poste de Premier ministre ne soit plus confirmé par les Bilderberg.

Il existe depuis des années un cercle très fermé, quasiment secret, qui s'appelle le « Club des Bilderberg », fondé en 1954 par David Rockefeller et le Prince Bernhard des Pays-Bas (1).

À part dans quelques rares articles (2), ce nom n'est jamais prononcé, comme s'il existait une sorte « d'omerta », Or, nombre de nos présidents et Premiers ministres ont assisté à au moins une des conférences annuelles du Bilderberg avant d'accéder au pouvoir. Il est curieux de constater que, dans un ensemble aussi réduit, tant d'entre eux aient pu y assister sans que les médias « main stream » ne le mentionne.

Qu'on en juge : sur les 8 présidents de la 5ème République, au moins 3 y ont participé (Georges Pompidou, Valéry Giscard d'Estaing et Emmanuel Macron) plus probablement, Jacques Chirac. 

L'entourage immédiat de François Hollande, avant 2012 y a participé également, mais rien n'indique qu'il y ait lui-même assisté.

Coté Premier ministre, on retrouve Georges Pompidou (seul Premier ministre à avoir été ensuite à l'Elysée), Laurent Fabius, Michel Rocard, Pierre Bérégovoy, Édouard Balladur, Dominique de Villepin, François Fillon et Edouard Philippe.

Cela fait quand même beaucoup de monde et légitime la question de savoir comment la politique des gouvernements français successifs depuis plus de 30 ans a-t-elle été « influencée » par le Club des  Bilderberg ? Un article paru dans Mediapart (3) est assez clair sur ce sujet.

 

(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Bilderberg

 

(2) https://www.lejdd.fr/Politique/ce-que-macron-a-dit-au-groupe-bilderberg-en-2014-3509507

 

(3) https://blogs.mediapart.fr/victorayoli/blog/280814/bilderberg-gouverne-la-france

 

4  Natacha Polony parle du groupe Bilderberg

https://www.youtube.com/watch?v=mvdAz-NEcbI

Auteur : Rédaction | 16/01/2019 | 16 commentaires
Article précédent : « Macron n’a pas gagné la bataille de l’opinion »
Article suivant : « De mieux en mieux : La compagne d’Alexandre Benalla travaillait à LREM »

Vos commentaires

#1 - Le 18 janvier 2019 à 07h04 par jean goychman
Il y a des faits "troublants" Si on rapproche les dates de passage au Bilderberg des différents premiers ministres depuis 2005,(on peut les trouver sur le site du Bilderberg) on constate qu'à l'exception de Fillon, reçu en 2013,tous les autres y sont passé avant dêtre nommés. De Villepin en 2003 (nommé en 2005) Valls en 2009, nommé en 2015 Philippe en 2016 nommé en 2017.
Si on étend le champ de recherches, on s'aperçoit que ce sont des dizaines de cas similaires, non seulement pour les ministres français, mais encore pour les comissaires européens Certains magazines le dénonce depus longtemps mais personne ne semble bouger.Dormez tranquilles,braves gens, ils veillent sur nous...
#2 - Le 25 janvier 2019 à 12h16 par breizh44, Pornichet
Foutaise ! La conférence de Bilderberg fait l’objet de tous les fantasmes des conspirationnistes sur les réseaux et ailleurs. Arrêtez avec cette manipulation de l’opinion ! Cette conférence est tout simplement un rassemblement d’échange entre décideurs qui permet de parler librement de sujets sensibles sans que le monde entier soit au courant de ce qui s’est dit le lendemain. Parfois ceci n’est pas seulement nécessaire, mais souhaitable. Et ce n’est en rien une conspiration des "élites" contre "le peuple".
#3 - Le 28 janvier 2019 à 08h07 par Sociologue
@ Breizh44

Comment pouvez vous affirmer qu'il ne s'agit ps d'une conspiration puisque rien ne filtre?

Au mieux il s'agit d'un snobisme de Classe , au pire ....

Meme Davos fait mieux en terme de transparence.

Mais bon s'il s'agit pour eux juste de se faire une bonne bouffe, ils ne sont pas obligés de le faire savoir . Quand je vais refaire le monde à l'apéro on ne fait pas serment avec les copains copines de ne rien dire de ce qu'on a pu se dire.
#4 - Le 28 janvier 2019 à 16h15 par breizh44, Pornichet
@ Sociologue :
Lisez donc l’article du JDD accessible par le lien ci-dessus. Je cite :

« … Helmut Schmidt était venu également. Quelqu'un de très simple, très direct. Il nous avait prévenus qu'en cas de bombe nucléaire russe sur Hambourg, c'était la capitulation immédiate. Exactement le genre de propos qui, s'ils avaient été rapportés, auraient fait le tour du monde et provoqué un tollé »

C’est pourquoi j’ai écrit que parfrois la discrétion n’est pas seulement nécessaire, mais souhaitable.
#5 - Le 28 janvier 2019 à 22h09 par Sociologue
@ Breizh44

C'est sur qu'avec des dirigeants capables de dire de telles conneries, il eut mieux valu qu'il reste chez lui.
Et si c'est un concours de celui qui sera le plus bête au Bild... feraient mieux de ne pas y assister.
#6 - Le 29 janvier 2019 à 15h12 par breizh44, Pornichet
@ Sociologue : Vous savez quand-même de qui vous parlez de cette façon irrespectueuse?
#7 - Le 30 janvier 2019 à 14h20 par Sociologue
@Breizh44

Un chat est un chat..
Une connerie une connerie...
Et hélas , il arrive à tout le monde d'en dire.Meme á des gens biens.
#8 - Le 04 février 2019 à 20h53 par jean goychman
Breizh44 Le Bilderberg (et la Commission trilatérale qui en est issue) concentrent quand même parmi ses participants la moitié des premiers ministres français et environ le tiers des commissaires européens. Fillon lui-même reconnait que "c'est eux qui nous gouvernent"
Ce qu'il y a d'amusant avec vous, c'est que vous avez des paroles définitives: "tous les fantasmes des conspirationnistes sur les réseaux et ailleurs. Arrêtez avec cette manipulation de l’opinion " Qui manipule qui, d'après-vous?"
De plus, ils n'ont même pas besoin de comploter, puisqu'ils ont déja tous les pouvoirs. Maintenant, s'il vous sied de croire que les saucissons poussent sur des arbres appelés saucissoniers, libre à vous.
#9 - Le 05 février 2019 à 09h29 par breizh44, Pornichet
C’est un certain Philippe de Villiers qui prétend que M. Fillon lui aurait dit cela. Connaissant M. de Villiers et ses convictions…
J’ai beau chercher sur Google, je ne trouve aucun organe de presse sérieux qui aurait relaté cette histoire, par contre je suis tombé illico sur un tas de sites d’(extrème) droite ou gauche. Bizarre. Mais vous allez tout de suite me répondre que les médias sont également manipulés et mentent à longueur de journée.
J’adore le saucisson et je sais où le trouver.
#10 - Le 05 février 2019 à 16h02 par jean goychman
Breizh44: Amoins que vous ne considériez le journal Les Echos comme un organe extremiste...
https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0301765851713-bilderberg-la-conference-la-plus-secrete-du-monde-2182047.php
#11 - Le 06 février 2019 à 10h39 par Lemere
@Breizh44

Au cas où quelque chose Vous aurait échappé et en provenance d'un journal que l'on ne saurait qualifier d'extrême :

https://www.google.fr/amp/s/www.lesechos.fr/amp/47/2182047.php

Bonne lecture ( jusqu'au bout de l'article) afin de vous faire une autre opinion de ce
Qu'est le bildberg machinchose.
#12 - Le 06 février 2019 à 22h05 par breizh44, Pornichet
Les Echos comptant parmi mes journaux préférés (j'y suis abonné d'ailleurs) je connais cet article. En le relisant je me demande ce que vous cherchez à prouver ? Que j'ai raison, sans doute, car l'article dit exactement ce que je dis aussi. Il faut arrêter de fantasmer. Merci !
Le secret est souvent indispensable. Exemple : Est-ce que les militaires soumis au secret défense préparent un complot contre « le peuple » ? Non, ils le protègent. Né pendant la guerre froide, au Bilderberg on discute souvent de sujets géopolitiques sensibles qui ne sont certainement pas destinées à toutes les oreilles curieuses, et pour de bonnes raisons.
#13 - Le 07 février 2019 à 20h45 par Lemere
@Breizh44

Votre comparaison ne vaut pas raison.
Car l'armée à un contre-pouvoir, le politique (Ex: Clemenceau en 17, et Macron en 19 , lorsqu'il a viré le Gal De Villiers)
Bien sûr que le secret à le droit d'exister, à condition que son but soit afficher : Exemple le secret militaire c'est dans le but de gagner une guerre ou une bataille.
Et la question se pose : Quel est le but du Bildermachinchose ?

Prenons un autre exemple DAVOS, pas vraiment de but affiché, mais eux au moins laissent venir la presse.

Moi, j'vous l'dit Breiz44, quand on a quelque chose à cacher comme ça , c'est pas clair...et ça laisse la place à tous les fantasmes ...ou pas.
#14 - Le 09 février 2019 à 17h26 par jean goychman
Breizh44 Pour clore cette discussion, il me semble évident que, pour des raisons qui vous sont propres, vous ne voulez même pas admettre la simple hypothèse d'un pouvoir non élu, donc non démocratique, qui aurait décidé de soumettre le monde à sa volonté par des moyens qu'il n'entend pas divulguer afin de ne pas alerter ceux qui tenteraient de s'y opposer. Cela n'a rien d'une conspiration ou d'un complot
Renseignez-vous sur le rôle de David Rockefeller durant la guerre et le lien vous apparaîtra.
#15 - Le 10 février 2019 à 10h18 par breizh44, Pornichet
Si ce "pouvoir non élu" existait réellement, Trump ne serait pas président.
#16 - Le 10 février 2019 à 15h23 par Lemere
@ Breizh44

Trump n'aurait pas été élu ?

Pourquoi? si on en croit l'état de l'économie américaine rien de bien répréhensif au regard de la vision du monde libéral que défendent les participants au Bildbergmachinchose

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter