www.media-web.fr

Glyphosate : L’Assemblée nationale refuse l’interdiction de l’herbicide dans la loi

Cette nuit à 4 h 20 du matin, après un débat dense, les députés ont refusé à une courte majorité l’inscription dans la loi de l’interdiction du Glyphosate.

Les députés ont rejeté l’ensemble des amendements visant à graver dans le texte l’engagement présidentiel d’interdire le glyphosate, « au plus tard dans trois ans » .

C’est l'élu LREM François-Michel Lambert, qui a proposé d'inscrire dans la loi l'interdiction du glyphosate d'ici 2021, à l'occasion de l'examen du projet de loi alimentation et agriculture. 35 députés ont voté pour, 42 contre.

« Lamentable vote à 4 h 20 du matin à l'issue duquel une fois de plus la majorité parlementaire rejette l'inscription dans la loi de l'interdiction effective du glyphosate. Lâcheté de la majorité devant cette urgence écologique et sanitaire ! », a condamné la députée insoumise Mathilde Panot.

« Si la France ressemblait à tous les engagements successifs pris par les présidents, ça serait le paradis », a ironisé de son côté François Ruffin (LFI), son collègue Alexis Corbière promettant à la majorité un « effet dévastateur ».

Florian Philipot évoque « une nouvelle dérobade du pouvoir. C’est une preuve que l’engagement d’Emmanuel Macron d’interdiction du glyphosate dans 3 ans n’a aucune valeur. »

Les lobbys ont encore gagné. L'intervention des lobbys auprès  des élus sera-t-elle un jour interdite ?

Le résultat du vote

Le détail du vote des députés En Marche"

Auteur : MJ | 15/09/2018 | 3 commentaires
Article suivant : « A la rentrée n'oubliez pas de donner votre sang, une résolution citoyenne »

Vos commentaires

#1 - Le 15 septembre 2018 à 12h36 par michel bailly, Bouguenais
Bonjour,

80 votants / 577 députés ...

Ni le député, ni les députées du département, au nombre de 10, ne se sont exprimés à 4h20 ce matin 15 Septembre ...

Quid de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire en Loire-Atlantique, pour Les parlementaires LREM de ce territoire ?

POUR ou CONTRE l'engagement de campagne du Président : Qu'en est-il de leur part concernant celui-là ?

Bon we.

Michel Bailly
#2 - Le 16 septembre 2018 à 10h51 par LEROY
Nos députées devaient avoir tennis de nuit avec leurs enfants...
#3 - Le 17 septembre 2018 à 22h06 par Lemere
Si un exemple devait être donné pour illustrer ce qui va conduire notre démocratie à la faillite, ce serait bien ce vote.

80 députés sur les plus de 500 que compte la république, qui votent et imposent leur vision ultra minoritaire à tout un pays.

Une assemblée de godillots, et que dire de tous ceux et toutes celles qui n'ont pas participé du tout au vote et s'abstiendront de donner un avis en attendant de voir d'où vient le vent aux prochaines élections.

Il est temps que viennent une sixième république .

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter