www.media-web.fr

Gilets jaunes : La carte des blocages en Bretagne et Pays de la Loire

La célèbre Jacline Mouraud dont la vidéo a été vue 6 millions de fois laisse perplexe les politiques qu’ils soient de gauche ou de droite. Au-delà du prix des carburants, le peuple « tant méprisé » par Emmanuel Macron, affiche son mécontentement depuis plusieurs mois sans se revendiquer d’un camp politique en particulier.

Selon une note des services de renseignements consultée par RTL, les initiateurs du mouvement des gilets jaunes sont huit Franciliens, âgés de 27 à 35 ans, sans lien connu avec des groupes dangereux, apolitiques, et fans de rassemblements automobiles.

Selon cette note, ces huit initiateurs sont un groupe de Franciliens, composé de cinq hommes et trois femmes. Âgés de 27 à 35 ans, ils ont un "profil plutôt neutre", rapporte RTL, et n'auraient aucun engagement militant ni lien connu avec des organisations jugées dangereuses par les renseignements. Ce sont ces huit initiateurs qui ont lancé les premiers appels à bloquer des axes de circulation sur Facebook, le 10 octobre dernier.

Le principal événement Facebook lancé par le mouvement des gilets jaunes s'appelle désormais "Mouvement National Contre La Hausse Des Taxes" et affiche 52.000 participants et près de 200.000 personnes intéressées sur le réseau social.

La démonstration est faite, le peuple est capable de se fédérer tout seul, sans les partis politiques et sans les syndicats.

Le président de la République a néanmoins mis en garde les manifestants contre des blocages illégaux, il a également appelé les Français à se méfier de ceux « qui veulent récupérer ce mouvement ».

Auteur : MJ | 16/11/2018 | 2 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 28 novembre 2018 à 18h44 par Oncle Fernand
Non, l’heure n’est plus aux blocages !!
Il faut une restructuration au niveau national. Ensuite, il faut choisir les ‘‘cibles’’ et durcir les blocages.
Non, ce n’est pas encore l’heure du dialogue ; le gouvernement entend ; mais il n’écoute pas !
L’écologie est une priorité à moyen et long terme pour le gouvernement.
Le pouvoir d’achat pour vivre est une urgence absolue pour les citoyens que nous sommes.

Paris est une mauvaise cible, une souricière.
Le seul combat qu’il sera donné de mener, ce fera contre les CRS et la Mobile.
Les seules images qui en résulteront seront les casseurs, les affrontements et les dégradations.
Or, l’objectif n’est pas d’entrer en conflit avec les forces de l’ordre qui ont, elles aussi, leurs problèmes en interne ; mais biens d’être écouté par le gouvernement.
Ce dernier nous entend ; maintenant, il lui faut être attentif à ce que le peuple demande.
Et pour être certain qu’il soit vraiment très attentif, il faut attirer son attention sur ce qu’il a de plus cher : ses rentrées d’argent constituées de taxes diverses et variées.
Le combat doit se passer sur le territoire ; sur un terrain dont chacune et chacun connait les moindres recoins, les points stratégiques comme sa préfecture, sa sous préfectures, son centre des impôts ; chacune et chacun sait où sont situés les endroits névralgiques comme les nœuds routiers, les péages, les plates-formes logistiques, les gares, les ports, les aéroports, les terminaux pétroliers ou de fret, les raffineries ou les dépôts de carburant ou encore les établissements de jeux (gros pourvoyeur de l’état).
Tout le monde sait où se trouvent les parkings payants ou les horodateurs ou les radars près de chez lui. La dégradation est un délit ; le masquage n’est pas une dégradation.

Les actions doivent pouvoir se faire sans violence ni détérioration (c’est nous qui payons !).
Le libre accès aux petits commerçants et aux marchés locaux est impératif (les commerçants et les artisans sont, comme nous, des victimes).
La libre circulation des véhicules de secours et des transports scolaires doit être sans concession.
Une bonne relation avec les médias locaux est primordiale.
Une bonne relation avec les gendarmes locaux ou la police ne peux être que bénéfique pour tout le monde.

La misère est muette comme le pouvoir est aveugle. Il faut que la voix des hommes sans-voix empêche les puissants de dormir. (Henri Grouès)
#2 - Le 01 décembre 2018 à 10h56 par Lemere
@Oncle Fernand

Presque tout à fait en ligne avec vous, sauf que si pas blocage, pas de pression sur les acteurs économiques, qui sont les seuls à pouvoir être entendus ET EN MEME TEMPS écoutés par les décideurs politiques, locaux et nationaux. Ces derniers sont à cette heure sourds comme le gouvernement qu'ils soutiennent toujours ( peur de se voir exclus ou dénoncés comme frondeurs, et ainsi de perdre leur place sur les listes des prochaines élections ). Pour preuve, les 5 députés LREM/MODEM du 85, élus par hasard et qui sont dignes de l' ancien monde.
Enfin le masquage d'un radar vaut pour dégradation, car vous l'empêcher de fonctionner.
A propos de dégradation, on aimerait bien savoir ce qu'il en est des bonnets rouges qui ont détruits pour plusieurs millions d'Euros ?
Pour les gendarmes et les CRS, je viens de visionner les premières vidéo de ce jour 1/12 sur les champs. Et je dois reconnaître que les manifestants ne manquent pas d'humour en ayant recouverts de peinture jaune quelques un d'entre eux. Bon j'espère que c'est de la peinture à l'eau (bio?). Mais ne pas aller au delà SVP.
Ah! au fait, quel est le coût de la mobilisation de toutes ces forces de l'ordre ? Jus qu'à quand pourront-elles tenir ? Et l'impact carbone de tous ces véhicules de transports , qui tournent vraisemblablement au diesel, vu leur age?
Le coût des démontages, et remontages sur les Champs Elysées ? Bref , le gouvernement et M. Macron ne veulent rien céder aux plus démunis, mais ne se privent pas de dépenser a tort et à travers. Exemple, quelle utilité pour un ministre de l'intérieur de venir voir en hélicoptère SVP, un poste de peage détruit ? Accompagné comme il se doit par un aéropage de hauts gradés, plus préfet, et hauts fonctionnaires.
Quel en est le coût carbone ?
Continuez comme cela messieurs qu'on nomme grands, continuez, mais ne pensez pas que nous soyons dupes de vos hypocrisies.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter