www.media-web.fr

Front national : tout est bon en communication

Deux cadres du FN ont demandé à la justice qu'un livre mentionnant leur vie privée soit interdit. Ils auraient voulu que celle-ci soit étalée au grand jour qu'ils ne s'y seraient pas pris autrement en participant ainsi à la grande opération de communication du parti commencée depuis quelques mois.

La couleur de communication politique de Madame Le Pen est le bleu Marine mais sur certains sujets la dame joue pastel. Dans le débat pour le mariage gay, le FN s'est opposé, mais la présidente n'est pas apparue dans les manifestations. Il y a quelques jours, deux cadres du parti, ont porté plainte pour atteinte à leur vie privée. Et la justice leur a donné raison voir avec l'Express. Mais à leur niveau d'exposition, il n'est pas envisageable que cette action n'ait pas été évaluée. Qu'ils aient été blessés par des révélations qu'ils ne souhaitaient pas, peut se comprendre mais le barouf de leur action en justice a l'effet inverse de ce qu'ils prétendaient vouloir. L'affaire était tellement prévisible qu'on  peut penser qu'elle était orchestrée.

Relooking ou mise en garde intérieure ?

Marine Le Pen poursuit-elle son opération de « relooking » du parti pour l'extérieur ?  Du style « on est modernes ouverts, regardez, venez nous voir, et des homos y en a chez nous, et même chez les cadres ». Ainsi dans le III e arrondissement de Paris (quartier du Marais) le front aligne cinq homos sur les six hommes de sa liste. L'UMP n' étant pas toujours très sympa avec ses homos, une migration est possible vers le FN, d'autant que la frontière est plus que poreuse entre les deux partis depuis 2012. Les gays ont autant de raisons de voter FN que le reste de la population ; sauf s'ils sont rejetés par le parti. Et au Front National, comme ailleurs, certains détestent les gays, mais au Front ça  se voit bien, trop peut-être.
En surexposant ainsi cette affaire, le Front national trouve le moyen de montrer qu'il accepte les homos,   qu'il les défend des attaques de l'extérieur, mais par la même occasion Marine « plus diplomate que papa » ne transmet-elle pas un message à ceux de ses militants qui auraient toujours envie de « casser du... » ? Du style « C'est fini, on ne veut plus de ça chez nous ! Continuez et vous serez virés ». Richard Jacob, militant de longue date, conseiller municipal à Auxerre, condamné pour violence et propos homophobes en juin, vient d'être exclu du parti. Il réagit vigoureusement dans une interview à FR3 Bourgogne voir Richard Jacob exclu du FN  "Pour l’heure on ne sait pas si cette éviction est liée à cette condamnation" précise FR3.

Marine Le Pen continue de nettoyer, son parti n'est pas « d'extrême droite », elle le fait savoir, elle le veut présentable. Jusqu'à présent elle a le résultat des urnes, mais réussira-elle à juguler cette opposition interne encore longtemps ? L'homophobie comme tous les racismes a la peau dure.

Auteur : LY | 15/12/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Jean-Marie Le Pen condamné à 5 000 € d'amende pour injure à caractère racial »
Article suivant : « Prostitution : la pénalisation est-elle un progrès ? »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter