www.media-web.fr

Faut-il diaboliser Dieudonné ?

Rarement dans l’histoire du spectacle, humoriste n’aura autant fait l’unanimité contre lui. A commencer par la LICRA (ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme), SOS Racisme, le CRAN (conseil représentatif des associations noires de France), le CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) etc.. Amis de la justice et du fascisme bonjour !

De quoi est-ce qu’on accuse-t-on mon client ?

Dieudonné photo afp
Dieudonné photo afp

Interrogeait l’avocat Luis Rego dans le Tribunal des flagrants délires de Claude Villers sur France-Inter il y a quelques années. De tout. D’être révisionniste, d’avoir pris la défense de Carlos, l’assassin terroriste, de Tariq Ramadan, l’islamologue pervers, d’avoir soutenu le président du Venezuela Hugo Chavez et collaboré avec l’iranien Mahmoud Ahmadinejad, d’avoir des amis infréquentables comme Robert Faurisson, Alain Soral ou Marc-Edouard Nabe, de s’en être pris nommément au journaliste de France Inter Patrick Cohen en regrettant les chambres à gaz, de militer pour l’abolition de la loi Gayssot, d’enrôler dans son délire des footballeurs immatures et analphabètes comme Nicolas Anelka ou de parodier la chanson Chaud cacao, la transformant en Shoah nanas. Pas étonnant dans ces conditions que ses « collègues » humoristes voient rouge, à commencer par Patrick Timsit ou Guy Bedos qui, lui, n’avait pas hésité à qualifier Edouard Balladur de « l’autre goîtreux » et de traiter un ministre de « salope », ou encore Marc Jolivet qui lui conseille d’aller exercer ses talents en Corée du Nord ou en Afghanistan. Pour faire court, on accuse Dieudonné de manifester en toutes circonstances un antisémitisme obsessionnel, une détestation constante des francs-maçons et un esprit paranoïaque, qui l’amènent à dénoncer comme dans les années 1930, un « complot judéo-maçonnique international ». bref, d’avoir viré de l’extrême gauche à l’extrême droite et d’être devenu un enragé.

Le geste qui fâche

Son geste baptisé « la quenelle », signe de reconnaissance entre initiés régulièrement repris sur Internet et depuis peu sur un stade de football en Angleterre, fait lui aussi débat. « Ecœurant » se lamente la ministre des Sports, posture « antisystème » pour certains, « salut nazi inversé » pour les autres, « geste politique et civique » pour l’humoriste, elle constitue pour Tariq Ramadan le « nouveau sport national français alternatif ». « Dans l’esprit de la plupart de ceux qui y participent, dans le jeu comme dans la provocation, le signe de la quenelle veut dire : « Cessez de nous prendre pour des imbéciles, nous ne nous laisserons ni manipuler, ni faire ! », explique l’islamologue, un expert reconnu en ces matières et dont le cynisme atteint des sommets. Et l’humoriste d’ajouter : « Et ce message, franchement, quenelle ou pas, face aux imposteurs de la pensée et de la politique, il faut le répéter jusqu’à ce qu’il soit entendu…ou même vu… en souriant toujours. »

Manuel Valls sur un terrain glissant

« Depuis longtemps, Dieudonné n’est plus un comique et sa démarche ne relève plus de la création. Pour tout dire, il ne fait plus rire personne. Ses spectacles sont devenus des réunions publiques où il déverse sa haine », estime le ministre de l’Intérieur qui a décidé de laisser aux préfets le soin d’apprécier si oui ou non il existe un « risque » de trouble caractérisé à l’ordre public qui pourrait justifier une interdiction des représentations. Mais « arriver à l’interdiction peut prendre du temps et nous ferons tout pour y arriver » a-t-il ajouté dans un français approximatif, tout en ne voulant « écarter aucune possibilité, y compris un durcissement de la loi » et ainsi parvenir à une interdiction dès 2014. Le problème, c’est que les salles sont pleines, que les gens rient et qu’une interdiction de spectacle constituerait une atteinte à la liberté d’expression et donc  une forme de censure dont ne manqueraient pas de se réjouir les avocats de l’humoriste qui préparent déjà la contre-attaque. Le remède serait probablement pire que le mal car transformer Dieudonné en martyr du complot qu’il dénonce le transporterait de joie. En attendant, il continue, chez lui à la Main d’Or ou en tournée, à se produire devant un parterre de jeunes, étudiants et milieux populaires qui se laissent séduire, conduire en finesse et en bonne humeur là où il veut les amener avec un art consommé de la manipulation. Il indique, explique, sous entend et laisse le public conclure de lui-même... La finance internationale, le monde des medias, à qui appartiennent-ils ? Suivez la quenelle...

L’occident n’étant plus, d’une part, en position de donner des leçons de démocratie à quiconque et en particulier aux pays arabo-musulmans depuis la désastreuse aventure irakienne, et les pays de tradition chrétienne, d’autre part, ayant abandonné le message du Christ pour se travestir en marchands du temple, il n’est pas étonnant que les « clients » de Dieudonné le suivent sur son parcours chaotique à la recherche non pas d’un nouveau rêve, mais d’une explication à la décadence. Il leur en propose une qui a déjà fait ses sinistres preuves par le passé. Et ça marchera jusqu’à ce que le silence médiatique, seule arme de dissuasion sérieuse, s’installe et tire le voile. Aimé Césaire disait que les racistes sont des gens qui se trompent de colère. Dieudonné, lui, sait où il va et feint d’ignorer où sa colère entraîne ses spectateurs.

Auteur : C.M. | 30/12/2013 | 5 commentaires
Article précédent : « Dinard plus de 1200 baigneurs prennent le bain de la Saint-Sylvestre »
Article suivant : « La réaction du Front National à l'interdiction du spectacle de Dieudonné »

Vos commentaires

#1 - Le 30 décembre 2013 à 13h42 par UMPHilare
Donner de l'importance aux bateleurs, même mauvais, est révélateur de la profonde et partagée incompétence du monde journalistique comme du monde politique et de la confusion des rôles!
#2 - Le 31 décembre 2013 à 16h19 par Freya, Saint Nazaire
L'action du Mossad solutionnerait le problème Dieudonné ! Bien sûr, je galéje, quoique !
#3 - Le 31 décembre 2013 à 19h20 par mike
"Rarement dans l’histoire du spectacle, humoriste n’aura autant fait l’unanimité contre lui"

Hé bé... Quelle clairvoyance

Et surtout quelle lucidité quant à la réponse des gens du peuple.

C'est ça qui doit vous faire peur.
#4 - Le 02 janvier 2014 à 02h40 par thomas
Il existe (c'est ma profonde intuition) un décalage sur l'affaire Dieudonné et les quenelles...Un décalage entre l'élite politique et médiatique d'un côté et le peuple de l'autre comparable à 2005 à l'occasion du référendum.....Le réveil risque d'être brutal.
#5 - Le 03 janvier 2014 à 10h29 par dofus
" le probléme est que les gens rient"... Non une certaines categorie marginale de gens rient... en fait juste de pauvres attardés abrutis qui se gaussent au nom de COHEN, sans savoir meme s'il est juif, oui parce que tu peux avoir une origine sans l'etre... mais ça c'est trop compliquer a comprendre pour le pauvre petit cerveau de notre négre national... hhhh :), a quand un one-man show sur la gueule de Babouin de Dieudonné ? et on ne l'entend pas vraiment sur les musulmans et l'islam... ce serait-il convertis et emmenne avec lui toute la clique facho qui gobe tout? MDR

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter