www.media-web.fr

Équitation : Le Grand Prix pour finir en beauté à la Baule

ll n'a pas fait spécialement chaud, malgré le soleil, au stade équestre François André. Mais le Jumping international de La Baule qui a débuté jeudi a, tout comme lors des précédentes éditions, fait le plein lors des premières grandes épreuves.
La grande tribune était comble pour la Coupe des Nations
La grande tribune était comble pour la Coupe des Nations

L'an passé, les Pays-Bas s'étaient contentés de la 2e place au terme d'un barrage avec la Belgique. C'était lors de la Coupe des Nations qui, revue et corrigée pour 2013, fut le premier grand temps fort de ces quatre journées, vendredi.
Les Néerlandais sont montés sur la plus haute marche du podium. Une magnifique victoire acquise notamment grâce à l'expérience du vétéran de l'équipe, Albert Voorn (56 ans), et à deux jeunes garçons talentueux, Hendrik-Jan et Frank Schuttert, âgés respectivement de 23 et 19 ans. 
Venue pour prendre des points qualificatifs pour la finale, la Suisse avait fait le déplacement avec une équipe expérimentée et pouvait espérer la victoire à l'issue de la première manche, grâce aux sans-fautes de Janika Sprunger et Palloubet d'Halong et de Pius Schwizer et Powerplay, ainsi qu'au champion olympique Steve Guerdat auteur d'un seul point de temps dépassé avec Nasa. Finalement elle a pris la 2e place. Sur la 3e marche, on trouve, ex aequo, trois équipes venues elles aussi chercher des points, la France, la Grande-Bretagne et l'Irlande.
Côté tricolore, Pénélope Leprevost et Topinambour ont pris un point de temps lors de la 1re manche et ont fait une faute dans la 2e. Marc Dilasser et Obiwan de Pilière ont d'abord fait deux fautes, puis ont rectifié le tir et obtenu le sans-faute dans la 2e. Olivier Guillon et Lord de Theizé ont fait exactement l'inverse. Quant à Kevin Staut et Estoy Aqui de la Muze, ils ont accumulé 4 points dans les deux manches.
Une 3e place, voilà qui n'est pas si mal même si Philippe Guerdat, le chef de l'équipe de France était plus nuancé. « On est un peu déçu sur le coup. On aurait pu être 2e. Cela dit, on a mieux commencé que l'année passée (la France avait fini à la 8e place, ndlr) et il y a un formidable état d'esprit. Je veux qu'on avance tous ensemble. J'ai du plaisir avec cette équipe ».
Samedi, lors du Derby des Pays de La Loire disputé une nouvelle fois dans un stade archi comble, c'est un Français, Patrice Delaveau, qui s'est imposé avec sa jument, Ornella Mail. Il a devancé un autre tricolore, au chrono, Michel Hécart, qui montait Nokia de Bekka. Avec quatre points de pénalité, l'Irlandais Shane Breen a complété le podium.

Ce dimanche, le CSIO 5 étoiles s'achèvera en apothéose avec la dernière des trois grandes épreuves, le Grand Prix de La Baule doté de 200 000 € dont le départ sera donné à 12 h 15. Entrée gratuite.


 

Auteur : P.M. | 18/05/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Pas de toque pour « la démocratie revisitée à la sauce Boutin Cahuzac » »
Article suivant : « Mort d'Odette Ventura, veuve de Lino et co-fondatrice de Perce-Neige »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter